Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Jardins des vagabondes

20 août 2014 |
SERIE
Jardins des vagabondes
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
18 €
DATE DE SORTIE
20/08/2014
EAN
2366240880
Achat :

jardins-des-vagabondes-2Moins une flânerie qu’un chemin initiatique et ludique, Jardins des vagabondes, BD-documentaire originale, invite à entrer dans l’art du jardin pour en comprendre les principes et la philosophie, une alchimie des contraires saisissante oscillant entre la théorie et le concret, le conceptuel et le matériel. Avec un invité de choix, le guide éclairé Gilles Clément, inventeur du concept de « jardin en mouvement » et membre du Collège de France, dont les créations revigorent nos paysages urbains. Pour compagnon, un dessinateur-voyageur, ici témoin naïf et metteur en images Vincent Gravé (Camille Claudel, Il est mort le poète…). Le profane et le curieux, au détour de rencontres étonnantes avec un trader, un jardinier-alchimiste ou Gilles Clément lui-même, découvrent un monde fascinant où silence et symbolisme nourrissent une manière de penser l’espace et la matière.

Pas de hasard, mais des univers élaborés. Des jardins sériels du Parc André Citroën inspirés des symboles traditionnels de l’alchimie au silence retrouvé des jardins de La Défense et du musée du quai Branly, en passant par l’îlot de verdure du Parc Matisse à Lille, les conteurs s’immiscent dans les recoins pour montrer l’invisible, racontent des techniques et initient à l’art du jardin. Les créations de Gilles Clément, cadrées, expliquées et dessinées par un petit chat noir, deviennent ainsi des tableaux passionnants, rendus vivants par la forme socratique des dialogues. Clément et Gravé, complémentaires, se font ici médiateurs de sensations, comme si le philosophe Bachelard décrivait le monde en BD. Jamais ronflant mais agréablement ludique, la BD donne à observer, apprendre et réfléchir, dans une convivialité légère et paisible. Du coup, l’œil changé, on ira vagabonder à nouveau dans ces espaces que l’on croyait familier. Une lecture rafraîchissante.

jardins-des-vagabondes-4

Commentaires

  1. Une lecture vraiment originale et agréable ! :) Et en bonus, la dédicace en couleur de Vincent Gravé était vraiment magnifique (et fait presque regretter que la BD soit en N&B 😉 )

Publiez un commentaire