Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

6 Comments

Jens Harder aux origines du monde

1 mars 2010 |

harder_introIl s’est lancé dans l’une des plus gonflées et périlleuses aventures tentées en bandes dessinées: raconter l’histoire de la Terre, son passé, son présent, son futur. Pour Alpha…directions, sorti en 2009, Jens Harder a fort justement obtenu le Prix de l’Audace au dernier Festival d’Angoulême. Né à l’Est et vivant aujourd’hui à Berlin, cet Allemand de 39 ans  produit depuis plusieurs années une oeuvre exigeante et créative, couvée par Thierry Groensteen et les éditions de l’An 2. Son monumental Alpha – 350 pages d’images scientifiques et mystiques – repousse les frontières du 9e art et se révèle aussi fascinant qu’instructif. Rencontre avec un grand gaillard barbu et charmant, habité par la science et le dessin.

harder_paleozoiqueComment avez-vous eu l’idée de raconter l’histoire de la Terre en bandes dessinées ?
Depuis l’âge de six ou sept ans, j’ai toujours été intéressé par l’archéologie, l’astronomie, la biologie… Et j’y pense de plus en plus, avec la fin annoncée des ressources énergétiques et le changement climatique. J’ai donc voulu mêler mes deux passions, le dessin et la science. C’était même plus qu’un désir, c’était une nécessité pour moi. D’autant qu’il n’existait pas de bande dessinée aussi détaillée sur l’apparition de la vie sur Terre.

Pourquoi cet album était-il nécessaire pour vous ?
C’est difficile à expliquer… En réalité, j’ai avant tout fait le livre que je voulais lire, en me disant que je pourrais peut-être intéresser quelques lecteurs de BD ! Je sais que c’est un ouvrage difficile à vendre, mais il faut que les lecteurs sachent que je ne veux rien enseigner de particulier avec Alpha, c’est juste une bande dessinée !

Comment vous documentez-vous ?
Au départ, je réunis un maximum d’images que je trouve sur le net, dans des livres, des magazines comme National Geographic, ou dans des vidéos : je vais jusqu’à photographier mon écran de télé ! Je me suis rendu compte que, pour illustrer des sujets scientifiques parfois assez abstraits, les journaux ou les films n’hésitaient pas à mêler imageries scientifique et mystique, afin de créer des comparaisons éloquentes et aussi des contrastes. J’ai trouvé intéressant de développer cette idée. Et puis, je ne pouvais pas enchaîner 50 pages de molécules et d’atomes ! Certaines associations d’idées et d’images viennent par accident ; pour d’autres, je cherche pendant un certain temps. Par exemple, pour figurer des étoiles qui explosent, j’ai finalement photographié des allumettes qu’on craque.

harder_corail

Quel type de comparaison vous est immédiatement venu à l’esprit ?
Je compare volontiers la structuration de la Terre au développement d’une ville, les rifts avec les gratte-ciels. Je trouve que c’est assez parlant. Ou la croissance des coraux avec celle de la société humaine : les coraux doivent se rassembler pour survivre, comme les hommes, qui se constituent en famille, puis en tribu, en royaume, en État… Après, il faut que les lecteurs se fassent aussi leur propre idée face à ces images.

harder_ville

Malgré la somme de connaissances réunies dans votre livre, le texte est réduit au minimum…
Oui, je ne voulais pas qu’on ait l’impression que quelqu’un parle tout le temps. Bien entendu, il faut que je précise certaines choses, mais j’essaie de limiter au maximum le texte. Toutefois, certaines personnes m’ont suggéré de me débarrasser totalement des mots, et de laisser les lecteurs se raconter leur propre histoire. Mais je ne voulais pas laisser la porte ouverte à cela, car je tiens au solide background scientifique de mon livre. C’est pourquoi j’ai ajouté une chronologie à chaque fin de chapitre.
harder_mauve
Pour le prochain volume, Beta, vous vous attaquez à l’Histoire de l’Homme.
En fait, il y aura finalement deux volumes pour cette grande Histoire qu’est celle de l’Homme. Elle est vraiment trop vaste et mon éditeur ne pouvait pas publier un livre de 800 pages ! Dans la première partie, je remonte de quelques millions d’années avec les premiers primates, et je m’arrête à l’An 0. Je n’aurais pas trop d’un second tome pour dessiner les 2000 ans qui suivent…

Quelles images vous inspirent pour la suite ?
J’emploie toujours la même méthode, je confronte les univers, je mélange les choses. Jules Verne, Matrix, La Planète des singes, le début de 2001: l’Odyssée de l’espace, et même La Famille Pierrafeu !

Et comment envisagez-vous Gamma, la dernière partie qui doit imaginer le futur de notre planète ?
Je préfère ne pas y penser pour le moment. On verra quand j’aurais bouclé les deux tomes de Beta, dans… six ans !

Propos recueillis et traduits (de l’anglais) par Benjamin Roure

_____________________________

Alpha…directions.
Par Jens Harder.
Actes Sud / An 2, 39,50 €, janvier 2009.

Achetez Alpha… directions sur Amazon.fr

Images © Jens Harder / Actes Sud

_____________________________

Commentaires

Publiez un commentaire