Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

6 Comments

Las Rosas ****

1 mars 2010 |

las_rosas_couvbravoPar Anthony Pastor. Actes Sud / L’An 2, 20 €, le 20 janvier 2010.

La couverture l’affirme et on ne saurait lui donner tort : Las Rosas est un « western tortilla à l’eau de rose ». C’est aussi une télénovela graphique passionnante, une tragédie grecque version tex-mex, un roman graphique drôle, étrange, émouvant et addictif. Bienvenue donc à Las Rosas, improbable camp de caravanes et de bicoquesen plein désert, exclusivement habité par des femmes. Les seuls hommes acceptés sont ceux de passage, notamment le shérif, qui veille sur ces filles de tous âges, déconnectées de la société machiste qui les a détruites. Mais toutes espèrent le retour du fils prodigue, le bien nommé Angel. Tout le monde l’attend, mais pour différentes raisons…

las_rosas_image1Avec pas plus de deux ou trois décors, des entrées et sorties de scène au millimètre, des dialogues bien sentis et des personnages forts, Anthony Pastor réussit la prouesse de faire du théâtre en bande dessinée, sans ennuyer une seconde. On est à la fois chez Tennessee Wiliams avec les blessures secrètes des protagonistes qui remontent à la surface, et chez Samuel Beckett pour le côté métaphysique et absurde de l’attente d’un gamin magnétique. Mais on est aussi dans une tragédie antique, avec ses obsures histoires de filiation, de meurtre du père et de Destin tout tracé et entrevu par l’Oracle (ici, une grand-mère fantomatique).

Grâce à son décor et sa mise en scène contemporains, et à un dessin tramé en noir et blanc d’une grande sobriété, l’auteur des remarqués Ice Cream (qui vient d’être réédité) et Hotel Koral s’appuie sur ce dispositif théâtral en trois actes pour le pousser vers le genre feuilleton. À la manière d’une série télé moderne, entre Twin Peaks et Desperate Housewives, il vous tiendra en haleine sans effort, même si vous n’êtes pas client d’histoires à l’eau de rose. Car, au-delà de ses similitudes avec la scène ou le petit écran, Las Rosas est bel et bien une grande réussite graphique et narrative, une puissante bande dessinée de 300 pages qu’on referme le coeur qui bat plus fort que d’habitude.

Achetez Las Rosas sur Amazon.fr
La fiche de l’album sur NouvellesBD.com.

las_rosas_image2

Commentaires

Publiez un commentaire