Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Jimmy Tornado #1

7 septembre 2017 |
SERIE
Jimmy Tornado
ALBUM
Atlas ne répond plus - 1
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
9.90 €
DATE DE SORTIE
18/08/2017
EAN
2897512849
Achat :

jimmy_tornado_imageJimmy est le « fils » adoptif du fameux Gabriel Tornado, richissime scientifique américain, disparu en tentant de mettre au jour les traces d’une civilisation dans les entrailles de la Terre. Fils entre guillemets, car Jimmy est un gorille, récupéré par Gabriel lors d’une mission et qui s’est avéré doué de parole ! Le paternel absent, la fondation Tornado se retrouve donc entre les mains de ce primate, costaud mais encore très adolescent, et surtout de sa grande soeur, la surdouée Guadalupé. Ensemble, ils résolvent des énigmes entre science et fantastique, à travers le monde…

Voilà une nouvelle série d’aventures, plutôt orientée jeunesse, au rythme rapide avec ses histoires d’une douzaine de pages entrecoupées de séquences graphiques et informatives sur le monde des Tornado. Le duo gorille ado/jeune fille super intelligente avait tout pour fonctionner, surtout dans un univers très pop inspiré des mangas, des cartoons, des comics. Hélas, ces influences semblent peser trop fortement sur les auteurs car, sur un format si court, ils peinent à développer des intrigues originales et on a à peine le temps de rentrer dans les histoires qu’elles sont déjà achevées, par une résolution trop évidente. Au-delà du manque d’originalité dans le scénario (le père, généticien-archélogue-philanthrope, disparu mystérieusement, on a déjà vu ça mille fois, non?), le découpage et les cadrages sont approximatifs, plombant même les scènes d’action et désamorçant les séquences humoristiques. Le dessin, lui, propose un mix agréable entre crayonné et effets numériques, mais le vilain lettrage, les décors grossiers et le manque de tenu du trait d’une case à l’autre anéantissent les efforts déployés. Un départ manqué.

Publiez un commentaire