Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 24, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

20 Comments

Jung enthousiasme par son récit d’enfant adopté

13 novembre 2008 |

jung_intro.jpgCe fidèle des histoires fantastiques les a mises de côté en 2006. Dans un long récit paru en 2 tomes noir et blanc, Jung a préféré raconter son histoire, celle d’un petit Coréen de 5 ans adopté dans les années 70 par une famille belge. Un changement de style narratif bienvenu, puisque son livre a suscité l’engouement de la critique, des lecteurs et de toutes les personnes touchées de près ou de loin par le sujet. Car Jung aborde avec humour et sans pudeur les joies de l’adoption, mais aussi la douleur ineffaçable d’avoir été abandonné. Un témoignage rare, qui fera être l’objet d’un film réalisé l’année prochaine.

jung_photo.jpgQuand vous publiez Couleur de peau : miel en 2006, cela fait déjà 16 ans que vous réalisez des bandes dessinées. Pourquoi vous lancer dans l’autobiographie à ce moment précis ?
Depuis que je réalise des BD, j’aborde consciemment des thèmes liés à l’abandon, à la quête d’identité, à l’Asie et au déracinement. En parlant de mon adoption à d’autres auteurs de BD, j’ai ressenti leur intérêt pour cette histoire. J’ai alors eu envie d’écrire mon autobiographie, ce qui me permettait, de façon plus générale, de parler de l’adoption internationale. C’est un sujet qui touche beaucoup de gens : depuis 50 ans, 200 000 Coréens ont ainsi été adoptés à travers le monde, notamment en Europe et en Amérique.

Vous n’hésitez pas à vous moquer de vous-même ou à faire de l’humour…
Je n’aime pas le misérabilisme. À part Persepolis, il existe peu d’autobiographies qui ne soient pas mélodramatiques. Pour pouvoir prendre du recul par rapport à mon récit, j’ai adopté une narration humoristique qui m’a porté. Je n’ai pas préparé de scénario pour raconter mon histoire, je me suis lancé directement. J’ai écrit le premier tome très rapidement, en 4 mois.

couleur_case_02.jpgRaconter votre enfance, était-ce délicat ?
L’écriture du second tome a été plus difficile. Je suis resté bloqué à la page 103. C’est le moment où je retourne dans ma famille adoptive, alors que je viens de tomber gravement malade et que j’ai failli mourir. Ce jour-là, je me suis réconcilié avec ma mère adoptive, mais je n’arrivais pas à finir la scène. J’ai toujours pensé que ma mère adoptive et ma mère naturelle entraient en conflit : il a fallu que j’accepte l’idée d’avoir deux mamans. J’ai dû beaucoup discuter avec ma femme, qui est aussi une Coréenne adoptée, pour pouvoir reprendre le fil de mon livre.

D’où vient le titre de votre récit, Couleur de peau : miel.
C’est un extrait du rapport de l’orphelinat qui a été transmis à mes parents adoptifs. J’ai eu la chance d’avoir affaire à une assistante sociale inspirée qui, à la mention « couleur de peau », n’a pas écrit « jaune » mais « miel ». Ce rapport était dans mon album photo et je le lis depuis que je suis petit. Cette phrase a toujours résonné dans ma tête sans que j’ambitionne d’en tirer le titre d’un livre. Mais lorsque j’ai décidé d’écrire mon autobiographie, j’ai tout de suite su comment l’appeler.

Vous racontez vos bons mais aussi vos mauvais souvenirs. Comme avec votre mère adoptive couleur_case.jpgqui pouvait être très dure et ne savait pas toujours manifester sa tendresse. Comment a réagi votre famille à ce livre ?
Personne ne savait que je le faisais. Mes frères et sœurs ont, dans l’ensemble, adoré. Au début, ma mère a peu réagi, mais il faut dire que je ne la vois pas souvent. Et puis un jour elle m’a demandé un exemplaire dédicacé ; on n’a pas toujours besoin de mots pour exprimer ses sentiments… Son éducation n’était pas parfaite, comme celle de tous les parents. J’ai reçu ce dont chacun a besoin, à savoir une famille mais, en tant qu’enfant adopté, il me fallait plus. Et ma mère n’a pas pu me le donner. L’adoption est un geste merveilleux, mais il ne faut pas oublier qu’un enfant arrive avec un vécu et des problèmes.

_couleurpeaumiel2-p126.jpgComment vos lecteurs ont-ils réagi ?
Je reçois quasiment une lettre chaque semaine – ce qui ne m’était jamais arrivé. Je suis fier des nombreux retours que ce livre a occasionnés. Il ne s’agit pas d’un simple divertissement, mais d’un ouvrage utile. Régulièrement, des parents en procédure d’adoption me disent avoir découvert grâce à lui un point de vue rarement développé, celui de l’enfant adopté. La Fédération Enfance et Famille d’Adoption le conseille même comme ouvrage de référence !

Allez-vous continuer dans cette veine intimiste ou était-ce une parenthèse ?
Ce livre n’est ni une parenthèse, ni un exercice de style. Je veux continuer en parallèle le roman graphique noir et blanc et la BD de genre divertissante. J’ai planifié un voyage en Corée – où je ne suis jamais retourné – pour 2009, et j’en tirerai peut-être un livre. Je pars avec ma famille mais aussi avec Laurent Boileau, réalisateur de documentaires, et Thomas Schmitt, producteur chez Mosaïque Films. Ils voudraient réaliser un film, inspiré de mon histoire, mariant documentaire et animation. Sa sortie est prévue courant 2010.

Propos recueillis par Allison Reber

________________________________

Couleur de peau : miel #1 et 2
Par Jung.
________________________________

Votez pour cet article

couleur_peau_miel_1.jpgcouleurpeaumiel2-101.jpgcouleurpeaumiel2-113.jpgcouleurpeaumiel2-p126.jpgcouleur_coca.jpg

Commentaires

  1. Je confirme, c’est une oeuvre très forte. Le premier tome me marquera durablement je pense, par contre le scond était un peu moins bon à mon goût. Il propose également un témoignage fort intéressant sur l’adoption, sujet qui me tient particulièrement à coeur, étant sur le point d’adopter. J’adresse toutes mes félicitations à Jung et lui souhaite de refermer ses blessures…

  2. Je confirme, c’est une oeuvre très forte. Le premier tome me marquera durablement je pense, par contre le scond était un peu moins bon à mon goût. Il propose également un témoignage fort intéressant sur l’adoption, sujet qui me tient particulièrement à coeur, étant sur le point d’adopter. J’adresse toutes mes félicitations à Jung et lui souhaite de refermer ses blessures…

  3. Spooky > Effectivement, cette bande dessinée est très marquante et forte. Je crois que Jung lui-même est surpris de susciter tant de réactions. C’est vrai que ce deuxième tome est moins dynamique que le premier, mais je trouve qu’il a des passages encore plus touchants. Comme par exemple, lorsque Jung se réconcilie avec sa mère adoptive.

  4. Spooky > Effectivement, cette bande dessinée est très marquante et forte. Je crois que Jung lui-même est surpris de susciter tant de réactions. C’est vrai que ce deuxième tome est moins dynamique que le premier, mais je trouve qu’il a des passages encore plus touchants. Comme par exemple, lorsque Jung se réconcilie avec sa mère adoptive.

  5. STRIX

    Bonjour,

    je souhaitais dans un premier temps m’abonner à votre Newsletter; et en cliqaunt c’est cette fenêtre qui apparaît.
    Lecteur occasionnel de BoDoï j’ai appris dans CaseMate l’existence de votre site.
    Je le découvre mais je lis qu’il me faut aussi commenter le sujet sur Jung et l’adoption…
    En fait page 103; c’est donc un roman et non une BD ? Collection Quadrants en agrandissant la couverture qui m’invite à faire plus amples connaissances.
    @+ donc.
    Strix

  6. STRIX

    Bonjour,

    je souhaitais dans un premier temps m’abonner à votre Newsletter; et en cliqaunt c’est cette fenêtre qui apparaît.
    Lecteur occasionnel de BoDoï j’ai appris dans CaseMate l’existence de votre site.
    Je le découvre mais je lis qu’il me faut aussi commenter le sujet sur Jung et l’adoption…
    En fait page 103; c’est donc un roman et non une BD ? Collection Quadrants en agrandissant la couverture qui m’invite à faire plus amples connaissances.
    @+ donc.
    Strix

  7. Bienvenue sur BoDoï.com cher Strix!

    J’espère que vous avez réussi à vous inscrire à la newsletter (il suffit d’entrer son adresse mail et de taper sur je m’inscris. Vous recevrez un mail de confirmation).D’ailleurs vous recevrez la nouvelle newsletter cet après-midi. Enfin, si je me mets promptement au travail 😉

    Concernant l’album de Jung c’est effectivement une bande dessinée au format roman. Chacun des deux tomes de « Couleur de peau : miel » fait plus d’une centaine de pages. Jung s’est donné toute la place pour développer à la fois ses souvenirs d’enfance, mais aussi des réflexions plus générales sur l’adoption!

  8. Bienvenue sur BoDoï.com cher Strix!

    J’espère que vous avez réussi à vous inscrire à la newsletter (il suffit d’entrer son adresse mail et de taper sur je m’inscris. Vous recevrez un mail de confirmation).D’ailleurs vous recevrez la nouvelle newsletter cet après-midi. Enfin, si je me mets promptement au travail 😉

    Concernant l’album de Jung c’est effectivement une bande dessinée au format roman. Chacun des deux tomes de « Couleur de peau : miel » fait plus d’une centaine de pages. Jung s’est donné toute la place pour développer à la fois ses souvenirs d’enfance, mais aussi des réflexions plus générales sur l’adoption!

  9. STRIX

    Re,
    Impossible de s’inscrire à la newsletter:
    Systématiquement dés que vous voulez cliquer dans le cadre pour saisir votre adresse de courriels, le curseur se positionne en bas de l’écran là où je vous écris.
    j’utilise un Mac; est-ce pour cette raison que l’on obtient cette procédure ?
    @+
    Strix

  10. STRIX

    Re,
    Impossible de s’inscrire à la newsletter:
    Systématiquement dés que vous voulez cliquer dans le cadre pour saisir votre adresse de courriels, le curseur se positionne en bas de l’écran là où je vous écris.
    j’utilise un Mac; est-ce pour cette raison que l’on obtient cette procédure ?
    @+
    Strix

  11. Strix> On ne voit très bien d’où peut venir, le problème. De notre côté, nous parvenons à nous connecter à la newsletter depuis un mac. C’est peut-être une question de navigateur (le site fonctionne beaucoup mieux sous Firefox). Si vous voulez, je vous inscris moi-même à la newsletter. qu’en dites-vous?

  12. Strix> On ne voit très bien d’où peut venir, le problème. De notre côté, nous parvenons à nous connecter à la newsletter depuis un mac. C’est peut-être une question de navigateur (le site fonctionne beaucoup mieux sous Firefox). Si vous voulez, je vous inscris moi-même à la newsletter. qu’en dites-vous?

  13. STRIX

    Merci Allison,

    En utilisant Firefox; comme vous me le proposez j’ai pu m’inscrire à votre NewsLetter.
    Merci encore.
    @+
    Strix

  14. STRIX

    Merci Allison,

    En utilisant Firefox; comme vous me le proposez j’ai pu m’inscrire à votre NewsLetter.
    Merci encore.
    @+
    Strix

Publiez un commentaire