Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

La Compagnie des ténèbres #1 °

14 décembre 2010 |

la_compagnie_des_tenebres_couvnonPar Mario Milano et Patrick Galliano. Glénat, 13,50 €, le 3 novembre 2010.

Nazis, nichons et ésotérisme. Depuis une dizaine d’années, ce trio infernal fait des ravages dans la bande dessinée francophone et cette nouvelle série montre que le phénomène n’est pas terminé. Hélas ! la_compagnie_des_tenebres_image1On retrouve ainsi dans cette histoire, racontée sous forme d’un long flash-back par un policier américain en 2017, des nazis en fuite, un agent du Mossad possédé par des esprits lovecraftiens, une course-poursuite dans la jungle, et une fille à moitié à poil en permanence dès la page 23. Caramba !

Rien, mais alors rien n’est à mettre au crédit de cet album qui enchaîne les poncifs à un rythme incroyablement effréné et avec un sérieux qui fait froid dans le dos. Dialogues hors d’âge, découpage plat, personnages caricaturaux, la liste des déceptions scénaristiques est longue comme les tentacules des bestioles maléfiques qui surgissent du corps du héros ici ou là. Côté dessin, on a connu pire dans ce style sous influence conjointe de Boucq et Manara. la_compagnie_des_tenebres_image2Mais la surcharge des décors, les visages inégalement expressifs et surtout la mise en couleurs baveuse achèvent de faire de ce premier tome d’une trilogie (ouille) un ratage total. Et la récurrence d’une miss t-shirt mouillé mexicaine dès la moitié de l’album ajoute une cerise inutilement racoleuse sur ce gâteau indigeste.

bouton_nbd Achetez La Compagnie des ténèbres sur Fnac.com
Achetez La Compagnie des ténèbres T1 sur Amazon.fr

Commentaires

  1. Fabio Fiorello

    Bonjour, vu que le dessim de Mario Milano est jugè mettre en place ‘des visages inegalement expressifs’ je serais interesse a savoir le jugement de Benjamin sur le dessin de J: Petiqueux pour Barracuda….Merci.
    Fabio

  2. Fabio Fiorello

    Bonjour, vu que le dessim de Mario Milano est jugè mettre en place ‘des visages inegalement expressifs’ je serais interesse a savoir le jugement de Benjamin sur le dessin de J: Petiqueux pour Barracuda….Merci.
    Fabio

  3. Le trait des visages de Jérémy pour « Barracuda » sont parfois d’une réussite inégale, mais globalement, il n’y a pas photo: on sent passer les émotions et les pensées des personnages, par leur regard, leur posture, leurs tics. Ce qui n’est pas le cas dans La Compagnie des ténèbres, où les regards vides ou platement hagards prennent le dessus par rapport aux quelques cases plus expressives.
    Voilà mon avis.

  4. Le trait des visages de Jérémy pour « Barracuda » sont parfois d’une réussite inégale, mais globalement, il n’y a pas photo: on sent passer les émotions et les pensées des personnages, par leur regard, leur posture, leurs tics. Ce qui n’est pas le cas dans La Compagnie des ténèbres, où les regards vides ou platement hagards prennent le dessus par rapport aux quelques cases plus expressives.
    Voilà mon avis.

Publiez un commentaire