Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

5 Comments

Intermezzo #1-5 ***

14 décembre 2010 |

intermezzo_couvbienPar Tori Miki. IMHO, 10,95€, le 28 octobre 2010.
5 volumes parus sur 5 – Série terminée au Japon.

Faire sourire en bande dessinée n’est pas donné à tout le monde, faire rire est d’autant plus rare. D’ailleurs, les titres humoristiques japonais sont peu nombreux en France et ceux qui sont publiés ne trouvent guère leur public. Nous avons pourtant de très bonnes séries et il serait dommage de les rater (voir Yotsuba&!). Intermezzo fait sans conteste parti de celles-là. Publié dans une revue de critique des médias et de la télévision (TV Bros Magazine), ce titre est très loin de l’univers manga. Sous un format carré, en bichromie et contenant (seulement) 96 pages, les cinq volumes de cette série sont indépendants et regroupent des gags courts tous plus loufoques et absurdes les uns que les autres.

intermezzo_image1

Critique, chroniqueur, chercheur en bandes dessinées, une soixantaine de mangas et plusieurs prix à son actif, sur plus de 31 ans de carrière, Tori Miki a plus d’une corde à son arc! Adepte de la diversité et des contraintes formelles, son talent de scénariste ne se dément pas.

Il nous livre avec Intermezzo un titre totalement muet et parvient à nous faire rire grâce à des dessins simples et efficaces rangés dans un gaufrier immuable de 3 cases sur 3, cousin des comics-strips et des yonkoma (strips verticaux japonais en quatre cases). Le rythme de ses histoires est totalement maîtrisé et semble presque une évidence. Certes, certains gags nécessitent une connaissance de la culture japonaise, mais la grande majorité reste accessible aux lecteurs concentrés. Cependant, à vouloir chercher trop loin, le mangaka propose quelques strips qui laissent circonspect…

N’ayez crainte, l’auteur avoue avoir lui-même du mal à comprendre certaines de ses blagues à la relecture… Ce n’est pas ça qui risque d’arrêter les amateurs d’humour absurde, décalé, voire totalement barré. En effet, on peut classer cette petite perle saugrenue tout près des meilleurs comédies britanniques et des Monty Python!

intermezzo_image2

Commentaires

  1. Ah oui, il faut lire l’extrait dans le sens japonais, c’est bien plus drôle :)

  2. Ah oui, il faut lire l’extrait dans le sens japonais, c’est bien plus drôle :)

Publiez un commentaire