Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | April 20, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

« La Terre des fils », Grand Prix de la critique ACBD 2018

30 novembre 2017 |

C’est un des albums incontournables de l’année : La Terre des fils de Gipi remporte le Grand Prix de la critique ACBD 2018.

terre_fils_couvPublié en mars par Futuropolis, La Terre des fils fait son chemin en librairie, et dans le coeur des critiques. En effet, après avoir été distingué par les Utopiales et le Grand Prix RTL, le livre de Gipi vient d’être nommé en compétition au prochain Festival d’Angoulême et d’être couronné par le Grand Prix de la critique de l’Association des critiques et journalistes de bande dessinée.

Pour ce prix, La Terre des fils devance quatre autres finalistesL’Aimant de Lucas Harari (Sarbacane), Ces jours qui disparaissent de Timothé Le Boucher (Glénat), Opération Copperhead de Jean Harambat (Dargaud), et La Saga de Grimr de Jérémie Moreau (Delcourt). Il succède au palmarès aux Voyages d’Ulysse d’Emmanuel Lepage.

La Terre des fils met en scène deux frères élevés à la trique par un père taiseux, dans un monde post-apocalyptique où les humains se font rares. Un monde âpre et violent, qui a perdu son histoire et la connaissance de l’écrit. Un monde où le seul mot qui tienne est survie. Sur un scénario assez classique de SF, Gipi insuffle un ton littéraire et habité, porté quasi uniquement par une ligne noire griffée sur la page blanche, comme de rage ou de désespoir. Le texte, plein de néologismes d’une langue contrainte de se réinventer, vient appuyer cette vision noire de l’humanité. Mais heureusement, par la figure de ces deux frères prêts à croire en la possibilité d’une vie meilleure, Gipi offre un espoir au lecteur. Un grand livre.

terre_des_fils_image2

Publiez un commentaire