Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Lanfeust des étoiles #8 ***

5 décembre 2008 |

lanfeust8_vignette.jpgbien.jpgPar Didier Tarquin et Christophe Arleston. Soleil, 12,90 €, le 26 novembre 2008.

On dit que toutes les bonnes choses ont une fin, mais l’amateur de bandes dessinées répondra que les mauvaises aussi ont une fin, et surtout que les conclusions ne sont pas toujours à la hauteur du reste. Toutefois, il faut bien avouer que le dénouement de la saga Lanfeust des étoiles réunit tous les ingrédients qui ont fait la saveur des sept tomes précédents. Humour à foison (gags visuels, jeux de mots débiles, scato-mysoginie mignonne), défourraillage sévère et bouclage de la boucle scénaristique réussi. Sans compter le dessin toujours nickel de Didier Tarquin. Que demander de plus?

Pourtant, on avait eu peur au milieu de la série. La cavalcade de Lanfeust de planète en planète avait perdu de son sens, au profit de séquences réussies mais qui paraissaient un peu vaines dans la trame principale. On se perdait même franchement dans certains albums. Mais Christophe Arleston a prouvé qu’il savait où il allait dans les derniers tomes de la série, se dépêtrant de son paradoxe temporel avec panache. Il tient d’ailleurs jusqu’au bout son idée de faire vieillir certains personnages et de donner un fils à Lanfeust: une trouvaille pour éviter à son univers de ronronner et qui offre par là-même des possibilités d’extension intéressantes. Non sans un pincement au coeur, on dit donc au revoir à Lanfeust, ce héros dont les aventures berçaient nos automnes depuis 14 ans. Mais on peut déjà se consoler avec les séries parallèles Les Conquérants de Troy et les premières Légendes de Troy (on vous en reparle bientôt).

Achetez Lanfeust des étoiles T8 sur Amazon.fr

lanfeust_planche.jpg

Commentaires

Publiez un commentaire