Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 27, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

L’Atelier Mastodonte ***

28 août 2013 |

picto-critique-V3-3mastodonte_couvPar Alfred, Guillaume Bianco, Julien Neel, Cyril Pedrosa, Tebo, Lewis Trondheim et Yoann. Dupuis, 14, 50€, le 7 juin 2013.

« Les coulisses véritablement vraies d’un atelier de bande dessinée. » Voilà ce que promet le service marketing de Dupuis aux lecteurs de cet album. Entre l’éléphant et le mammouth, voilà donc L’Atelier Mastodonte, qui accueille en son sein un septuor d’auteurs (régulièrement rejoints par des collègues).

mastodonte_1Virtuel, le lieu paraît plus vrai que nature — au point de faire regretter de ne pouvoir y mettre les pieds. Il recèle des héros caricaturaux, souvent hilarants. En tête de liste, Lewis Trondheim, sorte de chef officieux de la tribu, intellectuellement stimulant pour ses pairs, mais souvent retors, voire vicieux. Guillaume Bianco est représenté en groupie d’un Trondheim qui moque son appartenance à l’écurie Soleil ; Cyril Pedrosa en bobo obsédé du bio ; Julien Neel en grand gamin équipé d’une marionnette ; Tebo en chantre du mauvais goût…

A tour de rôle, les artistes réalisent des gags en six ou huit cases, et se mettent en scène mutuellement. Les styles s’entrecroisent, on joue à reconnaître tel ou tel membre de Mastodonte. Les auteurs/personnages/copains se taclent à tout-va, sans pour autant perdre le lecteur en route — il devient au contraire leur complice. Une lecture très distrayante qui, mine de rien, esquisse un portrait valide du monde de la BD.

Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

mastodonte_2

Publiez un commentaire