Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Le Château de l’Aurore

22 mars 2008 |

chateau_aurore.jpgbien.jpgPar Osamu Tezuka. Cornélius, 14 €, mars 2008.

À l’époque Momoyama (fin XIVe-début XVe siècle), le jeune noble Midori-maru est chargé par son mégalo de père de surveiller la construction de son château « de style pseudo-élisabéthain ». Ce gamin pacifiste s’entiche d’une maîtresse d’école et s’insurge contre la cruauté de son géniteur, qui n’hésite pas à trucider des ouvriers pour la réussite de son projet… Publié au Japon en 1961, Le Château de l’aurore est un livre enfantin plus proche d’Astroboy que de L’Histoire des 3 Adolf ou MW, autres œuvres d’Osamu Tezuka – décédé en 1989. Guillerette et dynamique, l’histoire se fait parfois brouillonne, sautant facilement du coq à l’âne. Mais l’auteur s’est sans nul doute amusé comme un petit fou en l’imaginant, insérant ici ou là quelques anachronismes (un téléphone ou de la dynamite qui « n’existe pas à l’époque », comme le précise l’un des personnages). Pour les inconditionnels de Tezuka ou les plus jeunes lecteurs, voilà un bon moyen d’assister à la fin d’un Japon féodal, où les combats de samouraïs sont légion.

Achetez Le Château de l’aurore sur Amazon.fr

Commentaires

Publiez un commentaire