Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | January 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le Horla

9 juin 2014 |
SERIE
Le Horla
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
15 €
DATE DE SORTIE
12/03/2014
EAN
2369810114
Achat :

Adapter Le Horla était un pari risqué. Très risqué. D’abord car la nouvelle de Guy de Maupassant se présente comme un journal intime, à une seule voix donc. Ensuite parce qu’elle décrit les hallucinations du narrateur, possédé par un être surnaturel qui prend parfois chair mais reste invisible aux autres. Que montrer et ne pas montrer pour conserver le mystère de ce petit bijou fantastique ? Sur quel point de vue se baser pour insuffler un rythme suffisant à un récit forcément menée par la voix off du héros-narrateur ? le_horla_imageÀ ces questions, Guillaume Sorel n’apporte pas des réponses tout à fait convaincantes, et tente par sa virtuosité graphique de pallier ces manques.

Mais est-ce suffisant ? Tout juste. En prenant une distance modérée avec son personnage, en le faisant interagir de manière sporadique avec son entourage, en le regardant par en haut puis par en bas, l’auteur semble chercher comment faire corps avec lui. Tantôt cette option fonctionne (jolie séquence d’hypnose chez des amis), tantôt elle tombe à plat, notamment car Sorel semble avoir du mal à saisir le regard et les expressions justes de son héros. Dommage, car ses envolées aquarellées, notamment sa représentation du terrifiant Horla ou ses architectures, sont superbes. Devant un tel héritage littéraire – trop puissant, trop connu, trop lourd sans doute –, le dessinateur aurait peut-être mieux fait de mettre sa palette magique au service d’une histoire fantastique originale, sur un thème proche pourquoi pas. Il se serait davantage senti pousser des ailes, et le lecteur en serait ressorti moins déçu.

Publiez un commentaire