Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 17, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Le Magasin des suicides ***

12 novembre 2012 |

picto-critique-V3-3MAGASIN DES SUICIDES C1C4.inddPar Domitille Collardey et Olivier Ka, d’après le roman de Jean Teulé. Delcourt, 14,95 €, le 5 septembre 2012.

La famille Tuvache a un commerce prospère : un magasin d’articles pour candidats au suicide. Sabre aiguisé, corde bien tressée, poison savamment dosé. Les clients ne reviennent jamais se plaindre. Il faut dire que toute la famille, le père, la mère et les deux aînés, mettent toute leur énergie à être sombres comme un jour de pluie et triste comme une pierre tombale. C’est un art de (non-)vivre. Sauf que le petit dernier, Alan, respire la bonne humeur et la fausse innocence des gamins, au grand dam de ses parents. Parviendra-t-il à mettre un peu de couleur dans la morne existence familiale érigée en tradition ?

MAGASIN DES SUICIDES_interieur.inddAprès Le Montespan et Je, François Villon, voici une nouvelle adaptation d’un roman à succès de Jean Teulé. Et c’est une franche réussite. L’humour grinçant de l’auteur, qui lorgne vers le surréalisme drôle et morbide d’un Boris Vian, est intelligemment transposé par Olivier Ka, qui compose un scénario sans fioritures, privilégiant la création d’une atmosphère originale, soulignée par des dialogues bien tournés. Ce choix laisse le champ libre à Domitille Collardey (Chicou Chicou) pour détourner le piège du huis-clos (l’album se déroule presque exclusivement dans le magasin) par un jeu d’angles de vue vertigineux, de dessins pleines pages ébouriffantes, de planches intelligemment bâties sans case et de gros plans sobres et touchants. Cette mise en scène à la fois distanciée et virevoltante donne l’impression au lecteur de se trouver à la place d’une petite mouche discrète qui observerait cette intrigante et grise cellule familiale prendre peu à peu des couleurs et des sourires. Mention très bien d’ailleurs aux couleurs de Domitille Collardey aidée de Max de Radiguès, qui jouent parfaitement leur rôle narratif.

Achetez Le Magasin des suicides sur Fnac.com
Achetez Le Magasin des suicides sur Amazon.fr
Achetez Le Magasin des suicides sur BDFugue.com

MAGASIN DES SUICIDES_interieur.indd

Commentaires

  1. Oliv'

    Il est à noter que le roman a aussi fait l’objet d’une adaptation au cinéma par Patrice Leconte sous la forme d’un dessin animé sorti fin septembre.

Publiez un commentaire