Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Le « Monde merveilleux » de Winshluss aux Arts Décoratifs

8 juillet 2013 |

Déjà présent au musée des Arts Décoratifs à Paris en 2007 (pour l’expo « Toy comix »), Winshluss y revient cette fois seul, jusqu’au 10 novembre 2013. L’auteur du chef d’oeuvre Pinocchio ou du tordant Super Negra — et dont on attend In God we trust aux Requins Marteaux présente son « monde merveilleux », et ravit par un assemblage hétéroclite sorti d’une imagination débridée.

winshluss_afficheÀ la fois dessinateur, sculpteur, plasticien ou cinéaste (il a co-réalisé Persepolis et Poulet aux prunes avec Marjane Satrapi), l’homme surprend avec un fabuleux « Barbapatomic », ectoplasme rose tout droit sorti de Barbapapa, mais avec trois yeux, de nombreuses tentacules et une fâcheuse propension à détruire tout ce qui passe à sa portée, hélicos compris. Un peu plus loin, on découvre comment se sont éteints les dinosaures : l’arche de Noé n’a pas voulu d’eux, les abandonnant à leur triste sort, prisonniers des vagues…

Toujours drôle et percutant — voire subversif —, Winshluss interprète à sa façon les contes de notre enfance. Ici, Hansel et Gretel rencontrent Ronald McDonald devant un burger géant ; Gepetto tatoue une tête de mort sur le dos de Pinocchio, devant un Jiminy Cricket effaré ; la Petite Fille aux allumettes devient incendiaire et, un bidon d’essence à la main, brûle même un chat…

Des affiches et planches originales de ses albums avoisinent des jouets piochés dans la collection du musée des Arts Décoratifs : des masques en plastique coloré, des animaux en peluche, des poupées à l’effigie de Johnny Hallyday et Sylvie Vartan, des figurines de Chapi Chapo… Le second degré règne en maître avec une reproduction de l’auteur himself (Winshluss, « la poupée qui transpire » et s’exclame « oh non, je crois que j’ai raté ma vie ! »), ou des boîtes de conserve de « raviolis au cyanure ». Inventif, brillamment décapant, l’artiste fait mouche.

Laurence Le Saux

winshluss_1

winshluss_2

winshluss_3

winshluss_5

winshluss_4

winshluss_6

winshluss_7

winshluss_8

winshluss_9

winshluss_10

winshluss_11

winshluss_12

winshluss_13

winshluss_14

winshluss_15

winshluss_16

winshluss_17

winshluss_18

winshluss_19

winshluss_20

winshluss_21

winshluss_22

winshluss_23

winshluss_24

winshluss_25

————————————-

« Un monde merveilleux »
Exposition des oeuvres et choix de Winshluss, jusqu’au 10 novembre 2013.
Musée des Arts Décoratifs, galerie des jouets, 107 rue de Rivoli, Paris 1er. Tél : 01 44 55 57 50.
Du mardi au dimanche, 11h-18h – jeudi nocturne jusqu’à 21h. Tarif : de 8 à 9,50€.

Photos © Laurence Le Saux pour BoDoï.

Votez pour cet article

————————————

Publiez un commentaire