Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

L’Enragé du ciel

6 octobre 2015 |
SERIE
L'Enragé du ciel
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
24 €
DATE DE SORTIE
02/09/2015
EAN
2848658282
Achat :

Intrépide, gouailleur et ne tenant pas en place, Roger Henrard loupe la guerre de 14-18 à quelques jours près, mais met tout en oeuvre pour s’affirmer comme un pilote émérite et servir son pays. Inventeur d’un système de prise de vue aérienne, il deviendra célèbre par ses clichés de Paris vu du ciel, avant de remplir des missions d’espionnage pour l’armée française au début de la Seconde Guerre mondiale. lenrage_du_ciel_image1C’est sa vie trépidante, marquée par plusieurs drames – sa soeur assassinée, son fils décédé dans un accident d’avion, aux commandes d’un appareil qu’il lui avait offert –, qui est racontée ici, avec énergie et enthousiasme.

Après l’excellent Yallah Bye, Joseph Safieddine propose encore un très bon album cette année, dans un genre fort différent mais aussi basé sur son histoire familiale. En effet, Roger Henrard n’est autre que son arrière-grand-père ! On pardonnera ainsi un certain manque de distance vis-à-vis de ce personnage haut en couleurs, héros de guerre, entrepreneur impatient et noceur invétéré. Car, il faut bien en convenir, Henrard est un magnifique personnage de bande dessinée ! L’album est ainsi parfaitement rythmé et découpé, se concentrant davantage sur l’homme que sur les machines volantes, et offrant à Loïc Guyon, dont c’est le premier album, un terrain de jeu épatant. Avec son trait à la fois léger et bouillonnant, qui évoque par moments Christophe Blain ou Mathieu Burniat, le jeune dessinateur embarque immédiatement le lecteur dans cette biographie, la tête dans les nuages.

lenrage_du_ciel_image2

Commentaires

  1. Bernard Paul Duparc

    Roger Henrard que j’ai connu n’a jamais utilisé d’avion biplan pour ses prises de vues aériennes et n’a jamais été descendu par un chasseur allemand pendant les hostilités ! Il a servi dans le Groupe Aérien d’Observation GAO 504 et à accompli des missions de reconaisance sur un bimoteur Potez 63. Si le reste de la BD modifie la réalité aussi grossièrement, ce n’est pas une biographie mais des racontars !

  2. Marc

    Un petit bonjour du propriétaire pilote du 4éme Norécrin ayant appartenu à Roger Henrard. J’ai aussi quelques-uns de ses clichés originaux.

Publiez un commentaire