Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les « Afterz » doux-amers de Charles Berberian

5 septembre 2017 |

Charles Berberian croque la vie de ses contemporains fêtards et prétentieux dans une série de strips verticaux : Afterz.

berberian_afterz_couvLe cocréateur de Monsieur Jean, avec Philippe Dupuy, ne cesse d’observer le monde qui l’entoure, et ses habitants – surtout les urbains, les branchés, les pressés, les toujours-à-la-mode. Comme un écho à Bienvenue à Boboland ou au récent Bonheur occidental, Afterz poursuit cette étude colorée et caustique de la société moderne, accro aux applis et aux réseaux sociaux, vouant un culte à la performance et à une prétendue modernité.

On navigue entre un surfer-styliste et un chat paresseux, un chien gourmand et une star de la thalasso soft (comme la thalasso, mais en plus doux, et ouais), des âmes en peine sur les dancefloors ou à la cantine d’entreprise… Avec pour fil rouge deux copines, qui traînent leur spleen romantique sur leur canapé, le visage illuminé par leur smartphone. Qui cherchent l’âme soeur, ou juste un bon coup, un beau garçon pas trop creux en somme. Pas si facile, dans cette ultramoderne solitude…

Parfois, les blagues tombent un peu à plat et on sent un certain ronronnement dans les thèmes abordés. Mais dans l’ensemble, ces Afterz sont bien vus et très élégamment composés, avec une ligne toute en élasticité sur les corps, des cases jouant sur la répétition des poses, des couleurs vives créant une atmosphère singulière… Un livre malin, jamais prétentieux, qui penche parfois vers une forme de poésie pop. Du bon Berberian.

________________________

Afterz.
Par Charles Berberian.
Fluide Glacial, 18,90 €, août 2017.

________________________

Publiez un commentaire