Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | April 4, 2020















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

La Peau de l’ours #2

25 février 2020 |
SERIE
La peau de l'ours
ALBUM
La peau de l'ours - 2
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14.99 €
DATE DE SORTIE
10/01/2020
EAN
2505072157
Achat :

Andrea Montale assiste au meurtre de son père et au viol, puis au suicide, de sa mère : il n’a que 15 ans. Il remet alors sa vie entre les mains d’Orso, parrain local, tyrannique et cruel, qui l’accueille comme son propre fils. C’est d’ailleurs du fils légitime, Aurelio, qu’Andrea tombe amoureux. Tandis que Natalia, la soeur, s’éprend d’Andrea… Un amour interdit, un triangle amoureux. Un décor presque idéal pour un drame annoncé.

la-peau-de-lours2_image1 Bien que les couvertures des deux albums se répondent, cette seconde histoire, publiée également sous le titre La Peau de l’ours, est un récit totalement indépendant du premier. Zidrou (L’élève Ducobu, Lydie, Les Folies Bergère, Les Beaux étés, Shi, L’Obsolescence programmée de nos sentiments…) tisse une histoire de sang, de trahison et d’amour qui tient en haleine. Et marque par la violence, non seulement des actes mais aussi des sentiments et de la rencontre des corps, notamment ceux des deux garçons. Rien n’est vraiment éludé, tout de la passion des êtres – élans amoureux comme souffrance – est montré. Oriol (Les Trois fruits, Natures mortes) crayonne des personnages en mouvement, fuyant parfois le réalisme comme pour mieux épouser l’émoi des uns et des autres, mais n’oubliant pas de s’attarder sur un visage pour en dégager l’expression. Le crayonné charbonneux est rehaussé de couleurs vives car cette histoire sombre doit se lire à la lumière des vives passions, baignées du soleil méditerranéen, qui habitent les protagonistes.

Un deuxième opus qui se lit comme un one-shot et qui se révèle impressionnant et fort.

la-peau-de-lours2_image2

Publiez un commentaire