Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2018















Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Les Cerisiers fleurissent malgré tout ****

1 mars 2013 |

picto-critique-V3-4les_cerisiers_fleurissent_couvPar Keiko Ichiguchi. Kana, 15€, le 1er mars 2013.

À peine deux ans après la catastrophe du 11 mars 2011, Keiko Ichiguchi propose un récit intimiste et semi-autobiographique au public français. Quand survinrent le séisme et le tsunami au Japon, la mangaka avait alors commencé une histoire tirée de son enfance. Japonaise expatriée en Italie depuis de nombreuses années, Keiko Ichiguchi n’a pas vécu ces événements directement, mais par l’intermédiaire de ses connaissances et de sa famille. Difficile alors de ne rien faire. C’est pourquoi elle a incorporé le sujet à son nouveau manga.

Ainsi est né un récit habilement construit, riche et émouvant. On y suit Itsuko, une jeune fille à la santé fragile, qui garde un souvenir ému et plein de vie de Yuriko Tada, une enseignante. Alors qu’elle avait promis à son ancienne maîtresse, devenue une véritable amie, de venir la voir en avril 2011, la catastrophe survenue quelques jours plus tôt remet tout en cause…

les_cerisiers_fleurissent_image2Ni pessimiste, ni enthousiaste, Keiko Ichiguchi trouve le bon ton et le bon graphisme, tout en retenue et justesse pour nous raconter cette histoire pleine d’authenticité. De l’enfance difficile d’Itsuko à sa perception de la catastrophe, on sent une réelle implication de l’auteure. Sans jamais s’apitoyer, l’héroïne vit la situation dans une confusion certaine, du fait du manque d’informations fiables et d’une grande angoisse quant au sort de ses proches vivant sur l’archipel. Si l’on voit la réaction de cette femme expatriée lorsqu’elle apprend la nouvelle, on découvre aussi sur place une grande force, une grande humanité entre les habitants. En apparence très japonais, ce récit est bel et bien universel et accessible (jusqu’au sens de lecture, occidental). Et c’est avec un pincement au cœur et une pensée émue pour toutes les victimes que nous refermons ce livre plein de grands sentiments.

Les cerisiers fleurissent malgré tout © Keiko Ichiguchi / Dargaud-Lombard s.a.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

les_cerisiers_fleurissent_image1

Commentaires

Publiez un commentaire