Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | January 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Les Crocodiles

3 février 2015 |
SERIE
Les Crocodiles
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
17.95 €
DATE DE SORTIE
30/10/2014
EAN
2803634651
Achat :

La parole se libère autour du harcèlement sexiste. Des collectifs comme Stop harcèlement de rue, Hollaback ! ou le documentaire Femme de la rue, de Sofie Peteers, militent pour une prise de conscience de ce type de violence. Thomas Mathieu — déjà explorateur des relations hommes – femmes dans l’album Les Dragues-misèress’inscrit dans ce mouvement avec la publication de la version papier de son tumblr, Projet crocodiles. Il y met en images des témoignages de harcèlement ou de violences sexistes.case croco 2

La variété des expériences rapportées (au travail, dans la rue, dans les transports, mais aussi dans le couple) donne la nausée, certaines histoires font carrément froid dans le dos. L’album se veut aussi un manuel de survie à l’usage des victimes potentielles, de leurs proches ou de n’importe quelle personne qui voudrait intervenir en cas de situation de harcèlement. Une page pédagogique « conseil aux crocodiles » a pour but d’édifier les harceleurs…  se reconnaîtront-ils seulement ?

Le trait rapide traduit l’urgence de raconter au quotidien, avec des dessins très simples, en noir et blanc, peu ou pas de décors et des strips rapportant une anecdote sur une ou quelques pages. TOUS les hommes sont représentés par des crocodiles verts (la seule touche de couleur), c’est-à-dire des prédateurs, qu’ils soient harceleurs ou non. L’auteur justifie cet étonnant parti pris en affirmant se placer du point de vue des femmes : le harcèlement est vu comme un problème de société global, qui se nourrit du sexisme ambiant…

L’album bénéficie de l’incontestable sincérité de l’auteur, qui en fait un outil autrement plus militant et porteur d’idées que le faible Hé ! Mademoiselle !, de Yatuu. Une sensation d’impuissance saisit pourtant le lecteur et les solutions individuelles proposées paraissent dérisoires et finalement bien timides… On regrette ainsi l’absence d’un véritable questionnement sur le volontarisme politique face aux violences sexistes.

planche croco

Publiez un commentaire