Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 10, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

« L’Herbier sauvage », l’échappée érotique de Fabien Vehlmann et Chloé Cruchaudet

16 juin 2016 |

herbier_une« Je ne suis pas forcément en quête « d’extraordinaire » : je recherche juste des gens acceptant de parler de sexualité avec sincérité« , explique Fabien Vehlmann en quatrième de couverture de cet Herbier sauvage.

Le scénariste (Seuls, Jolies Ténèbres, Spirou et Fantasio…) a donc interrogé des hommes et femmes aux profils variés — trois « dames très élégantes, âgées de 75, 78 et 81 ans » lors « de la soirée de réveillon d’une maison de retraite de Chambéry » ; une « femme de 35 ans, vêtue de noir, les tempes déjà grisonnantes » ; « un homme de 46 ans, lors d’une discussion dans une rue vide, vers 2 heures du matin »

Rapides mais précises, les descriptions de ses interlocuteurs (rencontrés dans la rue, un train, chez des amis, à Paris, Nantes, ou ailleurs…) tracent un portrait évocateur. Le récit qui s’ensuit est tantôt pudique, tantôt cru, tantôt poétique, tantôt drôle.

Un homme se sent « dépossédé » parce que, dans son rêve, il copule avec une femme « hermaphrodite » ; un prof commente ironiquement un fantasme concernant une étudiante, qui prend presque corps ; une femme bientôt trentenaire détaille sa « première véritable expérience sexuelle » à 12 ans, avec une certaine Céline ; une autre ose raconter son dépucelage à 22 ans (« moi, j’étais assez mal dans mon corps, mais alors lui, je crois que c’était mille fois pire. Il était vraiment typique du rat de bibliothèque (…), beau comme un séminariste »)…

herbier_1Le ton est vivant, mais pas tout à fait familier. La lecture, fluide, ne fait jamais osciller vers le voyeurisme : Fabien Vehlmann garde une distance, une délicatesse, qui le fait évoquer ces personnages et situations, avec vérité, sans les juger. Ces témoignages sont, pour certains, illustrés par Chloé Cruchaudet. L’auteure de Mauvais Genre croque admirablement les corps, les nuques, les peaux, les chairs qui se frottent. Ensemble, les deux artistes donnent à voir une sexualité réjouissante, jamais obscène.

——————————-
L’Herbier sauvage
Par Fabien Vehlmann et Chloé Cruchaudet.
Soleil / Noctambule, 166 p., 17,95€.
Le 25 mai 2016.
——————————–

 

herbier_2

Publiez un commentaire