Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Lui **

26 mai 2010 |

lui_couvpasmalPar Jean-Philippe Peyraud et Philippe Djian. Futuropolis, 24 €, le 6 mai 2010.

Un homme se prend la tête. Avec une femme, puis une autre, et aussi une troisième. Il revient de l’enterrement de sa mère, où il a croisé son ex, une vamp terrifiante qu’il aurait laissé violer sous ses yeux. C’est à cause d’elle que son actuelle relation s’énerve : il doit couper les ponts avec son ancienne vie, de manière brutale s’il le faut. Et quant à la troisième femme, c’est une voisine, lolita aguicheuse synthétisant son problème à lui : il ne parvient pas à résister au sexe opposé, à prendre sa vie en main

lui_image1Le dispositif de cet album est aussi fascinant qu’agaçant. Adapté d’une pièce de théâtre de Philippe Djian, il se compose exclusivement de scènes dialoguées, dans lesquelles le personnage central se débat avec les trois femmes qui le hantent. La mise en scène est donc ultra statique et l’ensemble carrément bavard. Mais le scénario se fait de plus en plus trouble à mesure que l’histoire avance : on ne sait plus qui est réel, qui est vivant, qui rêve… C’est ce qui sauve cet album de l’ennui suscité par l’enchaînement non-stop de répliques pendant plus de 170 pages. Car Jean-Philippe Peyraud a beau montrer le meilleur de son trait extrêmement élégant, il se trouve qu’on se met parfois à bailler devant la prose brute de Djian. Mais le cauchemar éveillé de cet homme désaxé relance par moments l’intérêt et fait qu’on va jusqu’au bout du livre. Un peu éreinté, un brin irrité, et plein d’interrogations. Avec toutefois une certitude : le théâtre en bande dessinée est un exercice terriblement périlleux.

Achetez Lui sur Amazon.fr

lui_image2

Commentaires

  1. Oliv'

    Bien d’accord avec cette critique.
    J’ai préféré leur précédente collaboration « Mise en bouche » toujours chez Futuropolis.

  2. Oliv'

    Bien d’accord avec cette critique.
    J’ai préféré leur précédente collaboration « Mise en bouche » toujours chez Futuropolis.

Publiez un commentaire