Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Marie Pommepuy fait battre un « Coeur de glace »

31 janvier 2011 |

pommepuy_introDans Cœur de glace, adapté du conte d’Andersen La Reine des neiges, elle place une fillette face à des êtres et phénomènes monstrueux. Marie Pommepuy – moitié du duo Kerascoët (Miss Pas Touche, Jolies Ténèbres) avec Sébastien Cosset – scénarise son premier album, dessiné par Patrick Pion. Rencontre avec une trentenaire que l’exercice promotionnel rebute un peu, et qui s’y livre avec autant de crainte que de franchise.

03-70_PL_COEUR-GLACE.inddQui est votre héroïne, Gerda ?
Une petite fille qui cherche quelqu’un [son meilleur ami, rendu méchant par la Reine des glaces] tout au long de l’album. Elle n’a pas de super pouvoirs, mais se montre assez positive et déterminée.

Pourquoi vous être lancée dans l’adaptation d’un conte d’Andersen ?
Cela s’est fait tout à fait par hasard. Enfant, je n’ai jamais été particulièrement amatrice de contes. D’ailleurs, Cœur de glace n’en est pour moi pas vraiment un : la morale en est absente, et le côté « aventure » est très poussé. L’idée de transposer La Reine des neiges d’Andersen est venue du dessinateur Patrick Pion. Nous sommes amis et, quand sa série Megaron a brutalement été arrêtée par son éditeur, j’ai voulu lui redonner l’envie de créer. Je me suis retrouvée scénariste presque malgré moi, j’ai d’ailleurs du mal à me considérer comme telle.

03-70_PL_COEUR-GLACE.indd

03-70_PL_COEUR-GLACE.inddComment avez-vous travaillé avec Patrick Pion ?
Habituellement, je n’arrive pas à écrire un scénario, je bloque… Là, je n’avais pas le choix, il y avait urgence car Patrick attendait pour réaliser ses planches. Au début, les rôles n’étaient pas très définis. Lorsque nous avons signé le contrat avec Dargaud, ils se sont clarifiés : j’étais officiellement scénariste, cette fois je ne pouvais plus reculer. J’ai préparé les dessins de mise en scène, et Patrick y a ensuite imprimé sa patte, en orientant son trait vers la gravure et en cherchant à se dégager des codes réalistes qu’il utilise généralement. Il a travaillé dans notre atelier [celui des Kerascoët] pendant un an, sans que Sébastien Cosset et moi nous interdisions d’intervenir.

De quelle façon avez-vous abordé le texte d’Andersen ?
Je l’ai lu, puis mis de côté. Il s’agit d’une trahison assumée. Je dois avouer qu’en plus je ne l’aimais pas trop, je le trouve assez niais. J’ai conservé certains éléments, comme l’ogresse qui force l’héroïne à devenir son amie, mais en les développant largement.

03-70_PL_COEUR-GLACE.inddMaintenant que vous avez scénarisé votre premier album, vous sentez-vous soulagée et capable de recommencer ?
Cela ne m’a pas libérée, j’ai même été assez stressée à l’idée qu’un dessinateur dépende de mon travail, mais je sais que je suis capable d’aller au bout. Depuis Jolies Ténèbres, j’ai envie d’écrire une histoire, toute seule. J’accumule les notes, mais je ne prends pas le temps de m’y mettre.

Quels sont vos projets ?
Avec Sébastien [Cosset, sous le pseudonyme commun de Kerascoët] et le scénariste Hubert, nous venons de terminer le deuxième épisode de Beauté [l’histoire d’une jeune fille laide qu’un sort rend incroyablement belle aux yeux de tous], dont le premier sortira en mai chez Dupuis. Nous avons aussi réalisé trente pages de Voyage en Satanie, le premier album d’un diptyque écrit par Fabien Vehlmann, qui sortira en août chez Dargaud. Cette aventure feuilletonnesque suivra des spéléologues sous terre, dans leur recherche d’un disparu. Ce dernier veut découvrir l’enfer… Par ailleurs, Sébastien et moi travaillons sur le long-métrage animé Majorettes de Benoît Feroumont.

Quid de Miss Pas Touche, une série aussi scénarisée par Hubert ?
Pour l’instant, nous l’avons mise de côté. Les personnages sont attachants, mais la situation de départ a été réglée. Il serait artificiel de continuer sans une nouvelle bonne idée, ou un autre angle…

Propos recueillis par Laurence Le Saux

03-70_PL_COEUR-GLACE.indd

————————————

Cœur de glace
Par Patrick Pion et Marie Pommepuy.
Dargaud, 14,50€, le 14 janvier 2011.

Images © Dargaud.

bouton_nbd Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr

Votez pour cet article

———————————–

Publiez un commentaire