Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | April 21, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

« Papa aux enfers », sulfureux délire graphique de Léon Maret

19 février 2021 |

papa-aux-enfers_couvPrêt depuis plus d’un an mais repoussé en raison de la crise sanitaire, l’album ludique Papa aux enfers de Léon Maret sort enfin aux éditions 2024.

Léon Maret est un auteur prolifique à l’oeuvre atypique, doté d’un sens de l’humour très troisième degré et d’un dessin de cartoon distordu, vu dans Coco Jumbo, Sauve les chauves, Séducteurs de rue ou Canne de fer et Lucifer. Avant de publier, en mars, son feuilleton créé à quatre mains avec Matthias Arégui, Micro Zouzou contre les Maxis-Zinzins ! (prépubié dans Picsou magazine), l’éditeur strasbourgeois 2024 sort un grand volume qu’il présente comme « un cherche-et-trouve pour adultes ». Et pour cause, dans ces grandes doubles-pages pleines de détails, il s’agit de retrouver toute une liste d’objets ou de personnages totalement loufoques voire bien crados.

Pour se promener dans ces tableaux ahurissants, on suit un papa bien fâché de s’être fait chiper sa cafetière de bon matin, et qui suit la trace du voleur jusque dans les enfers. Passé le miroir donnant accès au monde d’en-dessous, on se promène ainsi dans un Paris à l’envers. Avec ses musées délirants, ses restaurants dégoûtants, ses piscines rebutantes, ses gares dangereuses… À chaque double-page (Stade infâme, Nauséabond musée, Effroyable avenue, Atroce supermarché…), une liste d’éléments à retrouver dans l’incroyable ballet de bizarreries : trouboggan, bagnole en peluche, homme le plus faible du monde, trottoir en viande hachée… Et on peut même, une fois entraîné, faire l’inverse : observer les personnages difformes, comme des auto-collants déviants apposés sur un décor grandiose (d’ailleurs, une planche de stickers est offerte avec l’album), et tenter de deviner leur nom !

papa-aux-enfers_image2

Papa aux enfers, c’est donc des heures de plaisir régressif pour adultes consentants, plein de trucs qui grouillent et qui dégoulinent, comme un tableau de Jerome Bosch revisité par un sale gosse fan des images des Crados. Jouissif.

__________________________

Papa aux enfers.
Par Léon Maret.
Éditions 2024, 19,50 €, février 2021.

__________________________

papa-aux-enfers_image1

Publiez un commentaire