Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 15, 2019















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Patrick Tandiang est mort

1 octobre 2019 |

tandiangLe dessinateur Patrick Tandiang est mort le 27 septembre à l’âge de 58 ans. Il avait cosigné notamment Le Matin des suaires brûlés et 7 Prisonniers.

Né à Neuilly-sur-Seine, Patrick Tandiang suit une formation d’arts graphiques et de dessin publicitaire aux États-Unis. Ses inspirations se trouvent d’ailleurs plutôt du côté américain, chez Wrightson, Frazetta ou Caniff. Avant de s’attaquer à la bande dessinée, il commence par travailler dans la pub et l’édition, comme illustrateur et directeur artistique.

Son premier album sort en 1994 chez Soleil et marque son époque : Le Matin des suaires brûlés, série de fantasy écrite avec Gary Lukinburg. Suit chez le même éditeur L’Odyssée de Japper Jack, sur un scénario de Solon, qui ne connaît qu’un seul volume.

matin-des-suaires-brules

 

Travaillant notamment pour le cinéma comme concept artist, il avait rebondi dans la BD chez Delcourt avec le réussi 7 prisonniers, écrit par Mathieu Gabella, puis le tome 4 de la sympathique série Spyder et L’Homme de l’année – 1492, sur une histoire de Céka.

Il dessinait actuellement un projet pour la collection Grand Angle des éditions Bamboo, écrit par Philippe Pelaez et intitulé Le Bossu de Montfaucon, qui devait sortir en 2020.

 

Publiez un commentaire