Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

« Pepita » : quand Takehiko Inoue rencontre Antoni Gaudí

24 avril 2013 |

Takehiko Inoue est un mangaka à part, qui a su gagner le succès critique comme public. Il revient en ce printemps avec un ouvrage étonnant : Pepita.

pepita_image1INOUE, ARTISTE HORS NORME

Artiste protéiforme, Takehiko Inoue ne cesse de surprendre depuis ses débuts. Après une entrée fracassante dans le monde du manga avec Slam Dunk en 1990, il enchaîne avec une initiative remarquable : la publication de Buzzer Beater sur Internet de 1996 à 1998. Pendant ce temps, il publie un recueil d’illustrations et réalise le design de publicités et d’un jeu vidéo. En 1998, il se lance dans le seinen manga avec Vagabond, adaptation de la vie du samouraï Miyamoto Musashi. Suit rapidement Real, un titre adulte centré sur des personnages handicapés pratiquant le basket. Remportant alors prix sur prix (Prix Kôdansha, Grand prix et prix d’excellence au Japan Media Arts Festival, Grand prix Tezuka, le tout premier prix de la culture à l’Asian Cosmopolitan Awards…), atteignant les 100 millions d’exemplaires vendus de Slam Dunk rien qu’au Japon, l’homme ne s’arrête pas là ! Il enchaîne les expositions, réalise au pinceau des œuvres monumentales et, suite à la triple catastrophe du 11 mars 2011, crée des portraits sur iPad diffusés sur le net. L’auteur s’est toujours démené pour exprimer son art sous diverses formes tout en restant maître de ses travaux, tant dans leur réalisation que leur pérennisation. C’est pourquoi Takehiko Inoue fait partie des rares auteurs de mangas à posséder l’intégralité de ses droits !

un parcours initiatique

Dans Pepita, Inoue se lance dans les pas d’Antoni Gaudí. Pour le mangaka, il s’agit d’un parcours initiatique nécessaire pour insuffler à ses travaux de nouvelles techniques et enrichir son domaine graphique. L’auteur visite alors les différentes constructions majeures de l’artiste catalan, rencontre des artisans, des journalistes et des spécialistes de son œuvre. Entre découverte, admiration et remise en question, les sentiments de Takehiko Inoue transparaissent tout au long du parcours. Composé de textes, de dessins, de croquis, de photographies et de belles rencontres, ce livre nous offre une véritable découverte artistique.

pepita_image2
Au-delà des prouesses architecturales, ce qui marque le plus Inoue, c’est la force et le respect de la nature. Lui qui s’est déjà adonné de nombreuses fois à la représentation de celle-ci dans Vagabond, se rend compte de son importance dans l’œuvre de Gaudí. Lors de ce voyage, il ne sortira d’ailleurs son crayon la première fois que devant la beauté naturelle des roches de Montserrat ! Fasciné, il écrit : « La beauté a ceci de paradoxal que, enchâssée dans un cadre de perfection, elle semble pourtant s’étendre à l’infini. Il en va de même pour les feuilles mortes. Tenter de les dessiner est aussi vain que de chercher à puiser de l’eau entre ses mains. »

QUAND DEUX GéNIES SE RENCONTRENT

Attention, Pepita n’est ni un livre d’art, ni un écrit technique ou biographique. Certes, des informations et des anecdotes parsèment l’ouvrage, mais il s’agit surtout d’un recueil d’impressions, du ressenti du travail d’un homme à travers les yeux d’un autre. Ce beau livre – grand format cartonné, pages en papier glacé –, est accompagné de 5 magnifiques ex libris. Tiré à seulement 2000 exemplaires, cet ouvrage à l’adaptation parfaite contient un également un DVD retraçant le voyage du mangaka et montrant le dessinateur en action. Si la qualité des vidéos et des images ne sont pas parfaites, la linéarité du documentaire complète l’aspect effervescent de l’ouvrage. Plein d’humilité, l’hommage que rend Inoue à Gaudí le grandit. On finit notre lecture avec l’envie d’en savoir plus sur ces deux hommes tout en ressentant le besoin de (re)découvrir leurs œuvres.

pepita_couv__________________________________

Pepita.
Par Takehiko Inoue.
Kazé, 29 €, le 24 avril 2013.

© I.T.Planning,Inc. © Nikkei Business Publications, Inc. 2011

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

__________________________________

pepita_image4

Publiez un commentaire