Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Petite revue de presse subjective #20

15 mai 2009 |

rp20_medaille.jpgUne médaille pour qui ?

Six auteurs belges ont été consacrés cette semaine par le ministère français de la Culture. Ainsi, Jean-François Charles, Jean Dufaux, Gos, Griffo, Hermann et Bernard Yslaire ont été promus Chevaliers des Arts et des Lettres. Toutefois, selon le communiqué, ils ne doivent pas cette distinction à leur seul talent, mais bien au 40e anniversaire de l’éditeur qui a publié leurs BD les plus marquantes: Glénat. Y’a des anniversaires qui valent le coup… Peut-être que quand leurs autres éditeurs (Casterman, Dargaud, Futuropolis…) célébreront leur anniversaire, on leur filera la Légion d’Honneur…

JC Menu toujours sur la brèche

Jean-Christophe Menu se livre dans un entretien fleuve sur le site du9. L’auteur et fondateur de L’Association fait le point sur les dernières années de l’éditeur, les polémiques et l’importance de la prise de position dans une sphère BD qui le déçoit. Il parle de l’importance de la théorie du 9e art, de la réédition du patrimoine oublié et de la nouvelle génération d’auteurs à venir. rp20_menu.jpg« J’estime que remettre le passé à disposition, un passé en risque d’oubli, est aussi important que de permettre à des jeunes auteurs de s’exprimer aujourd’hui. D’autant plus que l’auto-censure progressant dans notre société, c’est salutaire de sortir des choses un peu anciennes qui abordent des sujets de manières qui ne seraient plus possibles aujourd’hui. »

Alan Moore, ou l’éternelle remise en question

rp20_moore.jpg

Comme cela fait un moment que je n’ai pas fait de revue de presse ici, je n’ai pas encore eu l’occasion de vous parler de l’entretien en plusieurs parties que le génial scénariste Alan Moore a accordé au site américain Newsarama. Il y parle notamment du nouvel épisode de La Ligue des gentlemen extraordinaires, du film Watchmen ou de Filles perdues. Tout petit extrait pour vous mettre l’eau à la bouche:« Je sais qu’on a beaucoup parlé des Watchmen ces derniers temps, à cause de ce film ridicule. Mais ces idées dates de 25 ans (…) Je pense que le monde devient un endroit impitoyable, et que c’est en train de s’accélérer. Je ne pense pas que des idées vieilles d’un quart de siècle, peu importe leur pertinence à l’époque, puissent s’appliquer à la situation actuelle – que ce soient mes idées ou celles d’un autre. Donc, pour ma part, ce que j’essaie de faire actuellement dans mon travail, c’est de pousser plus loin ma conscience et ma perception. »

Luz en vidéo

Point G a mis en ligne une petite vidéo de Luz, dans laquelle il explique la création des Sarkozy gèrent la France. Un auteur malin et sympathique qui est allé chez le coiffeur depuis mon interview.

rp20_jacques_glenat.jpgLa phrase de la semaine

Dans une série de courtes vidéos pas renversantes de France2.fr, Jacques Glénat évoque sa carrière de 40 ans d’édition, et envisage la suite: il aimerait que ses enfants reprennent le flambeau. Par ailleurs, concernant la surproduction de bandes dessinées, il lâche, tranquillement, que « la petite crise économique actuelle devrait mettre un petit peu d’ordre dans tout ça ». Mais qui paiera les pots cassés de cette « petite crise »? Les libraires? Les petits éditeurs? Les auteurs? En tout cas, certainement pas Glénat, puisque ça n’a pas l’air d’inquiéter son patron plus que ça.

Publiez un commentaire