Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 29, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Petrograd

30 septembre 2013 |
SERIE
Petrograd
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
22.50 €
DATE DE SORTIE
30/08/2013
EAN
2365772501
Achat :

petrograd_image1

1916. La Grande Guerre fait rage. Le front russe saigne, comme les autres. Et pendant ce temps-là, le tsar semble subir l’influence d’une personnalité sombre et mystique: Raspoutine. Craignant que la Russie ne signe une paix séparée avec l’Allemagne sous l’impulsion de cet inquiétant moine, les services secrets britanniques décident de monter un complot contre lui. C’est un agent de la cellule de Petrograd, infiltré dans les milieux bolchéviques, qui en est chargé…

Au fil de ces quelque 250 pages aux teintes sépia et au trait accrocheur, Philipp Gelatt construit un fascinant thriller d’espionnage dans une période historique plus que troublée. Une Europe dévastée, des puissances occidentales dépassées, une révolution rouge qui se prépare… Et au milieu de tout ça, un banal espion de Sa Majesté (on est loin de James Bond), seul, trop seul. Et sur lequel pèse le fardeau de la trahison de la femme qu’il aime et d’une mission qui le dépasse. En s’attachant à raconter cette histoire de complot politique à hauteur d’homme, le scénariste fait le choix – judicieux – d’embarquer son lecteur au plus près du pavé enneigé et ensanglanté de Petrograd, laissant les jeux de pouvoir et les antichambres politiques en arrière-plan. C’est grâce à ce parti-pris que l’on dévore ce gros one-shot comme un bon roman, avec une montée en tension de toute beauté à l’approche du moment fatidique. Car même si l’on ne s’attache guère au début à l’antihéros infiltré, en raison d’une personnalité bien peu affable, on ne peut que s’identifier au final à ce type paumé embarqué dans la spirale de la bureaucratie géopolitique. Dès lors, et en refermant l’ouvrage, on en reste soufflé.

petrograd_image2

Publiez un commentaire