Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 25, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Le PPPIFBDM ? Kézaco ?

30 septembre 2008 |

banniere_PPPIFBDM_petit.jpgIl se veut minuscule et décontracté. Lancé par les auteurs Thomas Cadène (Rosalinde) et Sébastien Vassant (L’Accablante Apathie des dimanche à rosbifs), le PPPIFBDM s’annonce comme le Plus Petit et le Plus Informel Festival de Bande Dessinée du Monde, et souhaite être « une rencontre presque intime et festive ». Installé dans le village de Langlade, près de Nîmes, il aura lieu fin mai 2009, le temps d’un week-end. Une vingtaine d’auteurs viendront manger, dédicacer, débattre et discuter avec les visiteurs autour d’une table de banquet.

Présidée par Bastien Vivès (Le Goût du chlore) et le blogueur AK, la première édition s’annonce riche en événements marquants. Comme les « siestes les plus bavardes du monde » (des échanges « vifs et passionnés » autour de la BD), le « plus bel hommage du monde » (rendu à un illustre confrère, de Franquin à Zep en passant par Moebius ou Hergé), ou encore la lecture du « plus beau discours de remise de prix de bande dessinée du monde ». Des prix savoureux viendront d’ailleurs couronner ces moments inédits, comme celui du meilleur album à la course en sac (« remis à l’auteur invité qui aura gagné »), du meilleur dessinateur à la courte paille ou de « l’auteur le plus beau du monde du festival ». On trépigne d’avance à l’idée de voir ça !

Commentaires

Publiez un commentaire