Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 19, 2018

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Redsun #1

22 mai 2018 |
SERIE
Redsun
ALBUM
Mon frère - 1
DESSINATEUR(S)
Ale
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
14.95 €
DATE DE SORTIE
26/04/2018
EAN
B0776K4V8G
Achat :

Dans le futur, les Terriens, ou du moins ce qu’il en reste, ont été réduits en esclavage par des aliens dont ils ne savent pas grand-chose. Hommes et femmes extraient du minerai sur des astéroïdes et ne peuvent se rebeller : les aliens ont inséré dans leur ADN un inhibiteur de révolte. Point d’accès de violence, point de tentation de désobéissance : cela les tuerait ! Pourtant, un groupe de clandestins a réussi à briser ses chaînes et tente de bousculer l’ordre établi. Le fougueux Bord’ est tenté de les rejoindre. Mais sa grande soeur craint pour sa vie…

redsun_image1Pour sa première publication de BD, la petite maison ardéchoise Kamiti se lance dans un diptyque de science-fiction tout ce qu’il y a de plus classique. Et c’est le chevronné Stéphane Louis (7 clones, Martin Bonheur, Tessa agent intergalactique, Husk…) qui développe son univers de space-opera post-apocalyptique. Scénariste efficace, il associe des thèmes et une dramaturgie éprouvés ailleurs : un groupe d’humains cherchent à gagner la rébellion pour envisager un avenir meilleur, mais ils devront déjouer les complots, sacrifier certains idéaux et prendre tous les risques. Rien de très original donc, sauf cette histoire d’inhibiteur de violence. Hélas, deux tomes pour développer toutes ces idées et bien expliquer le background, cela semble un peu court, et le scénariste se précipite trop pour réussir à vraiment happer le lecteur. Au niveau du dessin, sur un storyboard détaillé de Louis, la dessinatrice Alessandra de Bernardis propose un graphisme réaliste convaincant, agréable et pointu dans les expressions, mais surchargé dans les couleurs et les effets. Résultat, ce premier tome est frustrant : trop expéditif dans les explications, et donc souvent caricatural, pas toujours très précis dans les phases d’action, il ne retient pas toujours l’attention alors que les idées de base étaient bonnes. Sans doute une erreur d’éditeur débutant, tout comme les énormes et nombreuses fautes d’orthographe. On espère que le second tome relèvera le niveau !

redsun_image2

Tags

Publiez un commentaire