Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 16, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Séance de rattrapage : trois beaux livres, très différents

15 juillet 2013 |

Retour sur trois ouvrages parus cette année, dans des registres très différents : livre d’art, compilation d’entretiens et recueil d’humour.

moolinex_hlm_couvHLM

Par Moolinex. L’Association, 35 €, juin 2013.

« C’est un codex, c’est-à-dire un manuscrit rare et illustré comme celui, anitique et mystérieux, des Mayas: une bible régressive, un réjouissant enfer d’images. » C’est ainsi que Benoît Decron, conservateur du patrimoine, résume, brillamment, ce carnet de Moolinex, réalisé en 2001 et que l’Association a la bonne idée de publier aujourd’hui. On y découvre une déferlante de peintures et de dessins, portraits-masques sous influence musicale, détournement de cartes de Mille Bornes, bizarres scènes intimes façon gravure, hommage à la bande dessinée d’enfance, déclamations à tendance punk, et même les Bee Gees… Gouache, feutre, collage, stylo, Moolinex explore de multiples techniques, plus ou moins sauvagement, pour laisser libre cours à un imaginaire en ébullition qui ne cesse de se moquer des médias de masse. Ce carnet explosif et anarchique, volontiers incantatoire et souvent hypnotisant, très différent du livre tout en maîtrise publié avec Aurélie William Levaux cette année, vient parfaitement compléter la découverte de l’oeuvre de ce plasticien qui a travaillé avec Ferraille ou Le Dernier Cri, et dont on peut voir son travail avec Aurélie William Levaux justement, au Point Éphémère (Paris Xe) jusqu’au 15 septembre.

Achetez-le sur Amazon.fr

moolinex_hlm_image

kamagurka_couvBert et Bobbie

Kamagurka. Les Cahiers dessinés, 19 €, janvier 2013.

Dessinateur belge vu régulièrement par chez nous dans Charlie HebdoKamagurka est également (et entre autres) animateur radio, peintre et dramaturge. On lui doit aussi une fructueuse collaboration avec Herr Seele autour du personnage de Cowboy Henk. L’impeccable label Les Cahiers dessinés lui consacre un recueil de gags en une ou deux pages, où dominent l’absurde et un surréalisme probablement typique du plat pays. Bert et son chien au museau comme un bec de canard y mènent une vie sans histoire, regardent passer les saisons et les évolutions sociétales, avec un oeil pas toujours bienveillant, mais souvent un bon mot. Leur vie sexuelle est pleine de surprises, leurs jeux innocents du rapporte-le-bâton débordent d’innovations… Bref, Kamagurka compose en quelques traits un petit monde bizarre et délicieux, auquel cet élégant livre rend parfaitement hommage.

Achetez-le sur Amazon.fr

Franquin et les fanzines

Collectif. Dupuis, 28 €, juin 2013.

Le 75e anniversaire de Spirou se poursuit avec vigueur côté éditorial, avec la publication de ce curieux pavé intitulé Franquin et les fanzines. Sous-titré Entretiens avec la presse souterraine 1971-1993, il se présente comme la reprise de l’intégralité des interviews données par le maître à des publications d’amateurs. Car ces journaux de passionnés ont longtemps été les seuls à véritablement donner la parole aux créateurs d’un art mal considéré. Une instructive introduction de José-Louis Bocquet revient sur la naissance des fanzines dédiés à la bande dessinée, avec les pionniers Giff Wiff et Ran Tan Plan, puis le fameux Phénix. franquin_fanzines_couvIl rappelle également l’attachement d’André Franquin à ce mode d’expression alternatif, qui trouvera un écho dès 1972 dans Spirou, avec la rubrique « Et les fanzines », dont le papa du marsupilami dessina le titre. Ce soutien envers les fans de la première heure, qu’il ne rembarre jamais quand ils lui tendent leur micro, est ainsi la source d’une littérature finalement abondante (19 entretiens recensés dans autant de journaux, en un peu plus de 20 ans), qui intéressera avant tout les plus pointus des spécialistes de l’auteur. Car ces entretiens repris de Schtroumpf/Les Cahiers de la bande dessinée, Krukuk, Gaston, Antirouille, Tonnerre!, Saucysson Magazine ou Sapristi, compressés dans les petites pages de l’ouvrage publié par Dupuis, ne sont pas toujours faciles à lire. Mais les éditeurs y publient de dessins extraits des dits fanzines, donc des raretés. Voilà donc un ouvrage original pour redécouvrir un auteur passionné et passionnant, qui a su au fil des ans nouer une relation sincère avec ses lecteurs.

Achetez-le sur Amazon.fr

franquin_fanzines_image

Commentaires

Publiez un commentaire