Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 17, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

4 Comments

Sous l’entonnoir ***

3 novembre 2011 |

picto-critique-V3-3sous_lentonnoir_couvPar Natacha Sicaud et Sibylline. Delcourt, 17,50 €, le 19 octobre 2011.

À 17 ans, dix ans après le suicide de sa mère, Sibylline a avalé une bonne dose de comprimés. Suffisamment pour mériter un lavage d’estomac et un internement dans un hôpital psychiatrique. C’est ce séjour de quelques semaines entre les murs glauques de Saint-Anne qu’elle raconte dans ce one-shot sobre et émouvant.

sous_lentonnoir_image1L’auteure de Premières fois et du Trop Grand Vide d’Alphonse Tabouret revient ici sur son passé douloureux, à travers le personnage d’Aline, clone d’elle-même, accueilli (cloîtré ?) dans un service psychiatrique et traité (gavé ?) avec un cocktail de médicaments. Loin d’être un témoignage voyeuriste ou misérabiliste, ce récit offre une vision (rare) du quotidien dans un hôpital psychiatrique, vu de l’intérieur et par les yeux d’un patient (pas trop malade). L’ennui, l’angoisse ne jamais sortir et de devenir comme les autres pensionnaires, la difficulté de communiquer avec des hommes et des femmes dont on ne sait pas pourquoi il sont là , ni ce dont ils sont capables. Par de courts chapitres, impeccablement mis en images par une Natacha Sicaud très à l’aise dans les postures et les regards, Sibylline se joue des pièges de son sujet. Elle n’en fait ni trop, ni pas assez, et dépasse la simple autobiographie-thérapie par une sincérité touchante et une sobriété impressionnante. Après trois albums audacieux et réussis, elle s’impose comme une scénariste avec laquelle il faut dorénavant compter.
bouton_nbd
Achetez Sous l’entonnoir sur Fnac.com
Achetez Sous l’entonnoir sur Amazon.fr

sous_lentonnoir_image3

Commentaires

Publiez un commentaire