Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 20, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Spirou et Fantasio #53 ***

11 janvier 2013 |

picto-critique-V3-1spirou53_couvPar Yoann et Fabien Vehlmann. Dupuis, 10,60 €, le 11 janvier 2013.

Après un 52e épisode en demie-teinte, le duo repreneur de la série principale des aventures de Spirou et Fantasio retrouve l’inspiration et une belle énergie, déjà entrevues dans le 51e tome. Ensemble, Fabien Vehlmann et Yoann poursuivent leur oeuvre de modernisation des personnages phares des éditions Dupuis, tout en convoquant ce qui a fait les beaux jours de la série, notamment le génie graphique de Franquin.

spirou53_image1Terriblement d’actualité, le scénario imagine ici que le journal Spirou fait faillite suite à un coûteux procès intenté par des familles lui reprochant la violence de ses images à destination des bambins. Racheté par un fonds d’investissement louche, le magazine survit, mais en liberté plus que surveillée : car en acquérant Spirou, la Viper Corporation a également acheté le personnage du groom (son nom + sa personne). Voilà notre héros enfermé dans les geôles dorées du capitalisme sauvage !

Avec ce nouvel album ouvrant les célébrations du 75e anniversaire de Spirou, Fabien Vehlmann fait très fort. Il cisèle un scénario haletant et plein de rebondissements, sur un fond de crise économique malin et terrifiant. Le créateur de Seuls démontre à nouveau qu’il sait parler de sujets graves et complexes aux plus jeunes, tout en préservant un niveau de narration apte à séduire les adultes. spirou53_image2Adultes qui retrouveront tout ce qu’ils ont aimé dans les Spirou de jadis : de l’action, de l’humour, un Spip déchaîné, une belle esthétique à tendance futuriste (bravo à Yoann qui bâtit des ponts graphiques entre les années 1960 et le XXIe siècle), ainsi que les personnages secondaires incontournables (le comte et le maire de Champignac, Seccotine…). Personnages auxquels les auteurs ajoutent une nouvelle recrue, la petite Ninon, qu’on espère bien retrouver par la suite tant son enthousiasme est communicatif.

Voilà donc un solide album, qui prouve qu’on peut encore faire de la bonne et moderne bande dessinée tous publics avec un personnage né il y a trois quarts de siècle. On en veut encore !

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

spirou53_image3

Commentaires

Publiez un commentaire