Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Suéde ta BD, oh yeah !

18 février 2009 |

suede_ta_BD_vignette.jpgPour qui a vu le long-métrage Soyez sympas, rembobinez de Michel Gondry, le concept est cristallin : «suéder» un film, cela consiste à le re-tourner soi-même avec ce qu’on a sous la main – l’occupation principale des héros de cet ovni cinématographique, voir quelques exemples ici. Un petit malin a décidé d’appliquer cette idée foutraque à la bande dessinée. Avec quelques complices, William Martin, graphiste de 28 ans, a organisé lors du dernier Festival d’Angoulême la transposition vidéo de Mutafukaz de Run (voir vidéo ci-dessous), De mon chien comme preuve irréfutable de l’existence d’un dieu omniprésent de Manu Larcenet, et de L’Effaceur d’Henri Jenfèvre et Hervé Richez.

« Les participants ramènent des BD qui sont attribuées à chaque équipe par tirage au sort, précise William Martin. Ils ont ensuite 24h pour réaliser leur film avec les moyens du bord. » Visible sur le myspace de Suéde ta BD, le résultat est très ludique. Prochaine étape : faire migrer partout en France ce « happening » filmé. Avis aux bédéphiles-vidéophages qui veulent tenter l’aventure !


[rartings]

Commentaires

  1. c’est énorme , génial top délirant … je kiff!!
    je suis fan des films suédé.. mais appliquer à la BD !! tooooooooop

  2. c’est énorme , génial top délirant … je kiff!!
    je suis fan des films suédé.. mais appliquer à la BD !! tooooooooop

  3. Darknote

    Bonjour,
    petite question, la bande-dessiné a des surnoms selon les pays, aux USA c’est les comcis, au Japon c’est les Mangas, je me demande en Suède, ont-ils un style à eux avec un surnom ?
    Merci

Publiez un commentaire