Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Ulysse, les chants du retour

8 octobre 2014 |
SERIE
Ulysse, les chants du retour
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
26 €
DATE DE SORTIE
08/10/2014
EAN
2330036469
Achat :

De retour sur son île d’Ithaque après vingt ans, Ulysse s’apprête à retrouver ses pénates, son fils Télémaque et sa femme Pénélope. Seulement, aveuglé par le brouillard, il n’est pas sûr d’être chez lui et peine à reconnaître les lieux. A-t-il oublié d’où il venait ? Qui est-il lui-même ? Devenu un étranger après dix ans d’errance, « personne », resté fidèle à son île et à sa propre identité, va tout faire pour regagner l’amour et la confiance de ses proches…

ulysse1Tout a été dit, lu, et écrit sur le mythe d’Ulysse. Ou du moins le croyait-on. Car Jean Harambat, dans sa BD la plus ambitieuse à ce jour, accomplit le petit miracle d’éclairer d’un jour nouveau la figure d’Ulysse, sans tenter de l’actualiser ou de le singer, mais en l’inscrivant dans notre modernité en restant fidèle à l’esprit de l’Odyssée. Si les passages les plus célèbres du retour d’Ulysse y figurent bien, Harambat est surtout intéressé par des questions simples : comment le mythe et la figure d’Ulysse résonnent-ils dans notre société ? Ont-ils encore quelque chose à nous dire ? Pour y répondre, l’auteur convoque des spécialistes de la Grèce antique : Jean-Pierre Vernant, Jacqueline de Romilly, interroge le bibliothécaire d’Ithaque, le cinéaste Pasolini déambulant au British Museum, et narre en parallèle l’itinéraire du héros, en un dialogue constant entre passé et présent.

En résulte un superbe poème en forme de chant polyphonique, sorte de métafiction qui, à travers Ulysse et ses valeurs, décrit l’horizon d’une humanité tendue vers l’éternelle quête d’elle-même, laissant d’ailleurs filtrer l’écho d’une musique universelle révélant ce qu’Ulysse renferme d’intemporel. « L’Odyssée n’est pas un roman d’amour, c’est l’histoire d’un homme à la reconquête de soi », nous dit Jean-Pierre Vernant. Filiation, transmission, identité, mort et amour, la BD, sans jamais être pompeuse, passionne par son dispositif narratif, la profondeur de ses questionnements et de ses mystères. Graphiquement, Harambat a beaucoup travaillé son trait. Anguleux, il emprunte aux motifs hellènes des céramiques, porté par du lavis coloré numériquement. Ithaque et son roi revivent ainsi sous nos yeux et ne cessent de réenchanter le monde. Une odyssée de toute beauté qui réussit l’exploit d’être une synthèse érudite pleine d’émotion. Bravo !

ulysse_image2

 

Publiez un commentaire