Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 26, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Un conte de Neil Gaiman illustré par Boulet

1 décembre 2015 |

Par bonheur, le lait
 : quel beau titre (joliment traduit) il a trouvé, Neil Gaiman, pour ce charmant conte sur un papa tête en l’air sorti acheter du lait pour le petit-déjeuner de ses enfants. De retour après une interminable absence, le penaud paternel se lance, pour se justifier, dans le récit de son périple rocambolesque pour ramener intacte une bouteille du fameux breuvage.

par-bonheur-le-lait_couvAussi connu pour ses comics gothiques (Sandman) et ses romans adultes (American Gods) que pour son abondante œuvre jeunesse (Coraline, Mes cheveux fous, Nobody Owens), Gaiman réalise ici, on l’imagine, un fantasme de père : passer aux yeux de sa progéniture pour un authentique héros de films d’aventures, l’égal d’un Indiana Jones. Et l’auteur anglais ne fait pas les choses à moitié. Il convoque extraterrestres, vampires, pirates, dinosaures et voyage dans le temps pour une odyssée sans temps mort qui célèbre surtout l’imagination et le plaisir qu’il y a à raconter comme à écouter une bonne histoire.

Dans l’édition originale, le texte était illustré par Skottie Young (Le Magicien d’Oz). Boulet a été choisi pour lui succéder dans l’édition française et il relève le challenge avec panache. Avec ses saynètes bouillonnantes de vie et de mouvement, et sa galerie de figurants patibulaires, il se met parfaitement au diapason de cette superproduction décontractée et farfelue. Laissez-vous embarquer sans regimber à bord du « Transporte-personne-par-boule-flottante du professeur Steg ». Dépaysement garanti.

_________________________

Par bonheur, le lait

De Neil Gaiman, illustré par Boulet.
A Diable Vauvert, 126 p., 15 €, novembre 2015.

_________________________

Publiez un commentaire