Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 23, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

18 Comments

Un oeil sur les comics #4 : Black Summer

25 novembre 2009 |

oeil_comics_introPour sa quatrième chronique comics sur BoDoï, Thomas Rivière (animateur du blog ComicsPlace) évoque le travail d’un des scénaristes les plus en vue depuis une quinzaine d’années Outre-Atlantique: Warren Ellis. À l’aise à la fois chez les majors et chez les éditeurs indépendants, l’auteur voit un nouveau de ses titres sortir en France en ce mois de novembre. Black Summer, dessiné par Juan José Ryp et publié par Milady Graphics, se pose comme une excellente relecture du mythe du super-héros. Un nouveau Watchmen ?

oeil_comics_black_summer_couvWarren Ellis est l’un des auteurs contemporains les plus doués de sa génération. Ce scénariste anglais, bourreau de travail, oeuvre depuis plus de 15 ans pour les majors et chez les indépendants avec talent et rigueur. Il est l’homme qu’on appelle quand il s’agit de muscler une série en difficulté (Thunderbolts, X-Force dans les années 90…), et le scénariste parfait pour reprendre les titres à succès (Astonishing X-Men, Ultimate Fantastic Four), mais aussi pour pondre des concepts clés en mains pour les studios. Ce qui est très rare aujourd’hui, puisque les auteurs de son calibre préfèrent en général garder leurs bonnes idées pour des séries dont ils conservent les droits. Warren Ellis a ainsi créé Authority et Planetary pour DC/Wildstorm, et Next Wave pour Marvel, trois séries cultes, drôles, insolentes, et parfaitement indispensables à toute bibliothèque. La dernière en date, la trop courte Next Wave (12 numéros incroyables dessinés par Stuart Immonen), est un trésor d’humour et d’action, où Ellis joue avec les has-been du Marvel Universe. Un must-read.

Warren Ellis est donc un homme qui produit beaucoup, un peu partout. On lui doit notamment l’incontournable Transmetropolitan, avec Darick Robertson, ou le fantastique Fell chez Image et dessiné par Ben Templesmith, paru chez Delcourt en France il y a quelques temps. Il est aussi l’homme fort du tout petit label Avatar Press, qui publie des comics de super-héros d’un autre genre, où les auteurs ont carte blanche et peuvent s’exprimer en toute liberté. Cet éditeur publie des artistes connus et des comics adultes qui n’auraient pas leur place chez les majors. La liste des auteurs qui écrivent chez Avatar est prestigieuse : Alan Moore, Garth Ennis, Christos Gage, et bien entendu Warren Ellis.

oeil_comics_horusParmi les séries crées par Ellis chez Avatar, il y a Black Summer, qui sort ce mois-ci chez Milady Graphics, le tout nouveau label BD des éditions Bragelonne/Milady. L’histoire raconte les aventures de sept super-héros (les sept armes) dans un monde qui bascule. En effet, John Horus, l’un d’entre eux, vient de tuer le président américain. Black Summer est une mini-série en huit parties (et qui va être adaptée au cinéma l’année prochaine) dans la veine de ce qu’aime et sait faire Warren Ellis : l’efficacité, aussi bien dans l’action que dans les dialogues. Les répliques sont un régal, et l’histoire décolle avec une énergie folle passé le premier épisode. La force de ce récit, c’est aussi le dessin de Juan José Ryp, compère de longue date d’Ellis, très soigné sur ce titre, qui nous offre son travail le plus abouti, dans un style détaillé et inspiré qui reste à ce jour son chef d’œuvre. On reconnait parfois dans son trait la finesse d’un Frank Quitely.

Black Summer est une sorte de suite inavouée à Authority, sans filet, sans censure, brut et bon comme un Warren Ellis. Beaucoup comparent cette série à Watchmen, je dirai que c’est une excellente relecture du mythe du super-héros qui pète les plombs (très à la mode en ce moment avec Irreedeemable de Mark Waid chez Boom Studios ou encore Absolution de Christos Gage chez Avatar), sorte de 3ème saison d’Authority post-Millar, comme si Ellis avait décidé de reprendre la série maudite du début des années 2000 et d’y ajouter une couche.

Black Summer est donc une excellente lecture, qui offre 200 pages de bonheur pour moins de 15€. Ne boudez pas votre plaisir.

Thomas Rivière

_____________________________

Black Summer.
Par Juan José Ryp et Warren Ellis.
Milady Graphics,  14,90 €, le 20 novembre 2009.

Achetez Black Summer sur Amazon.fr

Images © Warren Ellis, Juan José Ryp / Avatar Press / Bragelonne

_____________________________

Commentaires

Publiez un commentaire