Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

24 Comments

Une nuit à Rome #1 *

11 mai 2012 |

picto-critique-V3-1une_nuit_a_rome_couvPar Jim. Bamboo/Grand Angle, 17,90 €, le 2 mai 2012.

L’idée de ce diptyque est résumée en une phrase, en exergue au dos du premier tome, belle comme du Marc Levy : « À 20 ans, ils se sont promis de passer ensemble la nuit de leurs 40 ans. » Évidemment, le temps a passé, sinon il n’y aurait pas d’histoire. Et comme les histoires d’amour finissent en général mal, cet album démarre par un suicide et des larmes, avant de plonger, via un flash-back,  dans les jours précédents. On y rencontre Raphaël, à la veille de souffler ses 40 bougies, qui semble avoir enfin trouvé une fille chouette et l’espoir d’une vie posée. Jusqu’à ce que Marie, irrésistible et solaire amour de jeunesse – sur lequel les années ne semblent pas avoir d’emprise -, se rappelle à son bon souvenir et lui renvoie la promesse faite 20 ans plus tôt.

une_nuit_a_rome_image1Autour d’une idée romantique trempée dans une eau de rose franchement usagée, Jim réussit à faire illusion quelque temps. Non dans les premières pages, plombées par une voix off péremptoire et trop écrite, mais ensuite, quand il décrit avec un trait vivant et un réalisme simple et bluffant le quotidien des jeunes quadras d’aujourd’hui, grands ados têtes à claques mais attachants. Cette partie-là est enlevée et plaisante, et rappelle le talent de l’auteur du très bon Petites Éclipses à mettre en scène les comédies de moeurs. Mais, rapidement, il se fait piéger par son postulat de départ, et son histoire se prend les pieds dans le tapis du ridicule et du vaudeville pas drôle. L’ensemble est alors dynamité par cette mauvaise idée initiale qui, elle, n’a justement rien de réaliste. On ne pardonne plus rien à Raphaël, on aimerait coller deux baffes à Marie et lui demander de s’habiller un peu. Car Jim se complaît dans une inutile succession de jolis fessiers et petites culottes, renvoyant au début déjà inutilement dénudé de la BD. Et l’on se dit alors que tout était annoncé dès la 4e de couverture et les premières pages, et qu’on est un peu bête de s’être laissé avoir…

Achetez Une nuit à Rome T1 sur Fnac.com
Achetez Une nuit à Rome T1 sur Amazon.fr

une_nuit_a_rome_image2

Commentaires

  1. tungus

    Suivant le travail de Jim /Tehy depuis plusieurs années, je suis frappé par cette obsession de l’adultère par un quadra immature.
    « Petites éclipses » , « le sourire de la baby-sitter » en sont l’illustration et une nouvelle fois encore par cet album, il tombe dans des clichés parfois grotesques du démon de midi…qui rappelons-le n’est pas un point de passage inéluctable du quadra .
    Très vite on décroche : trop bavard ,trop de dialogues pour intellectualiser un discours qui sur le fond est assez mièvre.
    Aussi, graphiquement, il est très désagréable d’avoir l’impression que les cases sont directement décalqués sur des photos (c’est flagrant sur les personnages dans leurs attitudes) et sur « google image » concernant les décors, le tout dans un style « premier jet » qui, parfois, frise la pauvreté du trait. Je pense, qu’il aurait dû confier le dessin à un dessinateur plus expérimenté.
    Pas du tout convaincu par ce premier volet qui ne donne pas envie d’aller ouvrir le deuxième.

  2. tungus

    Suivant le travail de Jim /Tehy depuis plusieurs années, je suis frappé par cette obsession de l’adultère par un quadra immature.
    « Petites éclipses » , « le sourire de la baby-sitter » en sont l’illustration et une nouvelle fois encore par cet album, il tombe dans des clichés parfois grotesques du démon de midi…qui rappelons-le n’est pas un point de passage inéluctable du quadra .
    Très vite on décroche : trop bavard ,trop de dialogues pour intellectualiser un discours qui sur le fond est assez mièvre.
    Aussi, graphiquement, il est très désagréable d’avoir l’impression que les cases sont directement décalqués sur des photos (c’est flagrant sur les personnages dans leurs attitudes) et sur « google image » concernant les décors, le tout dans un style « premier jet » qui, parfois, frise la pauvreté du trait. Je pense, qu’il aurait dû confier le dessin à un dessinateur plus expérimenté.
    Pas du tout convaincu par ce premier volet qui ne donne pas envie d’aller ouvrir le deuxième.

  3. Houlààà ça casse ici. Quand on est auteur, on ne devrait jamais répondre, mais quand on est auteur et sentimental, c’est difficile de ne pas ajouter un mot.
    Je dirai juste que je survole le net, curieux des avis, et pour l’instant j’étais sur un petit nuage, à lire une belle majorité de critiques positives. Donc c’est la loi du genre, on peut ne pas aimer. Je connais mes limites de dessinateur, et j’essaie juste de les dépasser pour exprimer des idées, des émotions… Mes des dessinateurs meilleurs, il y en a plein !
    Toutefois, une critique peut lister les défauts, mais peut aussi reconnaître un certain investissement personnel (avoir des thèmes récurrents est souvent la marque de tout auteur), une volonté d’aller plus loin que mes albums précédents, d’offrir presque 100 pages au lecteur, l’équivalent de plus de deux albums tradi (deux ans de taf, à douter, refaire, retravailler…), un travail soigné à la couleur…
    Bah. L’album est coup de coeur Fnac, comme l’était petites Eclipses, fait avec le talentueux ‘Fane… Là aussi, quelques avis étaient négatifs, mais c’est la vie. C’est la vie !

  4. Houlààà ça casse ici. Quand on est auteur, on ne devrait jamais répondre, mais quand on est auteur et sentimental, c’est difficile de ne pas ajouter un mot.
    Je dirai juste que je survole le net, curieux des avis, et pour l’instant j’étais sur un petit nuage, à lire une belle majorité de critiques positives. Donc c’est la loi du genre, on peut ne pas aimer. Je connais mes limites de dessinateur, et j’essaie juste de les dépasser pour exprimer des idées, des émotions… Mes des dessinateurs meilleurs, il y en a plein !
    Toutefois, une critique peut lister les défauts, mais peut aussi reconnaître un certain investissement personnel (avoir des thèmes récurrents est souvent la marque de tout auteur), une volonté d’aller plus loin que mes albums précédents, d’offrir presque 100 pages au lecteur, l’équivalent de plus de deux albums tradi (deux ans de taf, à douter, refaire, retravailler…), un travail soigné à la couleur…
    Bah. L’album est coup de coeur Fnac, comme l’était petites Eclipses, fait avec le talentueux ‘Fane… Là aussi, quelques avis étaient négatifs, mais c’est la vie. C’est la vie !

  5. etienne

    J admets ne pas avoir encore lu cet album mais l idee me semble seduisante… Quoi qu il en soit j ai l intention de l acheter et espere pouvoir fajre dedicacer mon album… Des dates de dedicaces prevues pour 2012 2013????

  6. etienne

    J admets ne pas avoir encore lu cet album mais l idee me semble seduisante… Quoi qu il en soit j ai l intention de l acheter et espere pouvoir fajre dedicacer mon album… Des dates de dedicaces prevues pour 2012 2013????

  7. Francois Pincemi

    Le postulat rappele une chanson célèbre de Bruel. L’idée de Rome en tant que décor est ori-ginale, mais mal exploitée. Les personnages de 40 ans ont l’air d’en avoir vingt-cinq… Quelques dessins olé-olé, mais bon pas de quoi au final se relever la nuit, à Rome ou ailleurs!! Cet album me semble bénéficier de beaucoup de complaisance journalistique (presse écrite payante et gratuite), c’est suspect…

  8. Francois Pincemi

    Le postulat rappele une chanson célèbre de Bruel. L’idée de Rome en tant que décor est ori-ginale, mais mal exploitée. Les personnages de 40 ans ont l’air d’en avoir vingt-cinq… Quelques dessins olé-olé, mais bon pas de quoi au final se relever la nuit, à Rome ou ailleurs!! Cet album me semble bénéficier de beaucoup de complaisance journalistique (presse écrite payante et gratuite), c’est suspect…

  9. « Cet album me semble bénéficier de beaucoup de complaisance journalistique (presse écrite payante et gratuite), c’est suspect… »
    C’est très curieux d’écrire des choses comme ça… D’où vient pareille suspicion ? Je ne sais pas trop si vous imaginez la vie d’un auteur bd, ce que représente de s’investir dans un album, d’y consacrer des mois et des mois, à faire, refaire, écrire, réécrire. Les doutes et la somme de travail. Je peux comprendre qu’on aime ou qu’on n’aime pas, c’est le jeu… Mais ici, ça me scie ce sous entendu là… Ce serait un faux travail ? Il est inenvisageable qu’on puisse l’apprécier ? Coup de coeur fnac par exemple, donc c’est un coup marketing ? Payé par l’éditeur ?
    J’avoue, je suis le premier surpris et enchanté des bonnes critiques, et des retours super agréables des lecteurs. Et c’est pas souvent.
    Et je l’apprécie d’autant plus, que je me suis donné comme jamais sur cet album.
    Il m’avait semblé que c’était ça, peut etre, je dis bien peut etre, qui faisait que quelques bons papiers sortaient sur Une nuit à Rome…

  10. « Cet album me semble bénéficier de beaucoup de complaisance journalistique (presse écrite payante et gratuite), c’est suspect… »
    C’est très curieux d’écrire des choses comme ça… D’où vient pareille suspicion ? Je ne sais pas trop si vous imaginez la vie d’un auteur bd, ce que représente de s’investir dans un album, d’y consacrer des mois et des mois, à faire, refaire, écrire, réécrire. Les doutes et la somme de travail. Je peux comprendre qu’on aime ou qu’on n’aime pas, c’est le jeu… Mais ici, ça me scie ce sous entendu là… Ce serait un faux travail ? Il est inenvisageable qu’on puisse l’apprécier ? Coup de coeur fnac par exemple, donc c’est un coup marketing ? Payé par l’éditeur ?
    J’avoue, je suis le premier surpris et enchanté des bonnes critiques, et des retours super agréables des lecteurs. Et c’est pas souvent.
    Et je l’apprécie d’autant plus, que je me suis donné comme jamais sur cet album.
    Il m’avait semblé que c’était ça, peut etre, je dis bien peut etre, qui faisait que quelques bons papiers sortaient sur Une nuit à Rome…

  11. Francois Pincemi

    Couvertures de Casemate et Zoo, encensé par Canal-BD, je crois….mais les libraires constatent qu’en dépit de ces efforts marketing, ils n’ont pas le bestseller annoncé. Et je ne pense pas que l’album fera partie des nominés d’Angougou en 2013!
    Désolé, Monsieur Jim, je n’ai rien contre vous personnellement. Nous pourrions boire une bière ensemble à l’occasion d’un festival, vous êtes un auteur honorable et estimable. Mais quand un éditeur déploie tant d’efforts de promotion, on pourrait s’attendre à un Incontournable, et là, j’ai juste l’impression d’un album bamboo en dehors de la ligne éditoriale, au-dessus en terme de maturité et d’absence d’humour lourdingue, certes. Mais sans avoir à se relever la nuit! Un bon album en quelque sorte, sans plus!
    Pourquoi ne voit-on pas plus Rome, décor idéal et inédit depuis Alix et Fellini? Pourquoi les personnages ont ils l’air si jeunes? Ce sont les vraies questions, vous n’y avez pas répondues! Bien cordialement. François Pincemi

  12. Francois Pincemi

    Couvertures de Casemate et Zoo, encensé par Canal-BD, je crois….mais les libraires constatent qu’en dépit de ces efforts marketing, ils n’ont pas le bestseller annoncé. Et je ne pense pas que l’album fera partie des nominés d’Angougou en 2013!
    Désolé, Monsieur Jim, je n’ai rien contre vous personnellement. Nous pourrions boire une bière ensemble à l’occasion d’un festival, vous êtes un auteur honorable et estimable. Mais quand un éditeur déploie tant d’efforts de promotion, on pourrait s’attendre à un Incontournable, et là, j’ai juste l’impression d’un album bamboo en dehors de la ligne éditoriale, au-dessus en terme de maturité et d’absence d’humour lourdingue, certes. Mais sans avoir à se relever la nuit! Un bon album en quelque sorte, sans plus!
    Pourquoi ne voit-on pas plus Rome, décor idéal et inédit depuis Alix et Fellini? Pourquoi les personnages ont ils l’air si jeunes? Ce sont les vraies questions, vous n’y avez pas répondues! Bien cordialement. François Pincemi

  13. Jim

    Sans doute que vous n’avez rien contre moi, mais contre l’album, oui, indéniablement. Je ne sais si c’est une opposition Bodoi / Casemate ou autre qui vous a hérissé le poil, mais « Bd qui ne sera pas le best seller annoncé », (il n’y a pas de best seller annoncé, on vise depuis 2 ans sagement entre 6 et 10 000…), « bd qui ne fera pas partie des nominés d’angoulême »… Je pense aussi que j’officie dans une catégorie trop grand public, et si c’est pour me faire dire qu’il y a des défauts et que j’ai des progrès à faire, oui, je pense pareil.
    Alors certes, il y a quelques gentillesses dans votre message, mais je ne m’explique pas l’énergie à vouloir les sabrer aussitôt, « un bon album en quelques sorte, sans plus ».
    Voilà, c’est ça.
    Il y a un truc qui vous fait voir le verre à moitié vide, je ne sais pas pourquoi. Réussir à dire dans une même phrase que c’est un bon album tout en y glissant la petite pointe cassante est typique de l’état d’esprit.
    Mais pas grave, hein !

    Et comme j’aime bien répondre, pourquoi ne voit on pas plus Rome ? C’est en deux tomes, l’enjeu de cette nuit à Rome tome 1, c’est : y aller ou pas. C’est donc ce que développe le tome 1. Rome c’est le tome 2. Le tome 1 c’est la montée de l’escalier avant l’amour, le tome 2 c’est dans la chambre.
    Et pourquoi les personnages ont l’air si jeunes ? Plus exactement, la vraie question est « pourquoi Marie à l’air si jeune » ? Parce que je ne sais dessiner les jolies filles que jeunes. Ça relève je suppose tout à la fois de la psychanalyse que de mes limites en dessin. Mais j’y travaille, je vous assure. Et dans tous les sens du terme. Quand aux autres personnages, Raphaël fait pile 40 ans, il n’y a aucun souci d’âge avec lui, et sa copine Sophia a la trentaine.
    Là aussi, votre oeil a vu le verre à moitié vide.

    Mais je ne cherche pas à vous convaincre, libre à vous de ne pas apprécier. Ce n’est pas la critique que je critiquais, mais l’axe de celle ci. Je retourne à mes planches ; je prépare le tome 2. Je suis motivé. Il y a l’équivalent de plus de deux albums à faire, une montagne. Ça va me prendre un an et demi de ma vie. J’engrange aussi de bons échos de tous les côtés qui sont comme autant de petits coups de motivations.
    Je vais essayer de faire en sorte que ce tome 2 soit lui aussi « un bon album, sans plus ». Et tant que ce n’est pas fait, je ne peut même pas garantir d’y parvenir…

  14. Jim

    Sans doute que vous n’avez rien contre moi, mais contre l’album, oui, indéniablement. Je ne sais si c’est une opposition Bodoi / Casemate ou autre qui vous a hérissé le poil, mais « Bd qui ne sera pas le best seller annoncé », (il n’y a pas de best seller annoncé, on vise depuis 2 ans sagement entre 6 et 10 000…), « bd qui ne fera pas partie des nominés d’angoulême »… Je pense aussi que j’officie dans une catégorie trop grand public, et si c’est pour me faire dire qu’il y a des défauts et que j’ai des progrès à faire, oui, je pense pareil.
    Alors certes, il y a quelques gentillesses dans votre message, mais je ne m’explique pas l’énergie à vouloir les sabrer aussitôt, « un bon album en quelques sorte, sans plus ».
    Voilà, c’est ça.
    Il y a un truc qui vous fait voir le verre à moitié vide, je ne sais pas pourquoi. Réussir à dire dans une même phrase que c’est un bon album tout en y glissant la petite pointe cassante est typique de l’état d’esprit.
    Mais pas grave, hein !

    Et comme j’aime bien répondre, pourquoi ne voit on pas plus Rome ? C’est en deux tomes, l’enjeu de cette nuit à Rome tome 1, c’est : y aller ou pas. C’est donc ce que développe le tome 1. Rome c’est le tome 2. Le tome 1 c’est la montée de l’escalier avant l’amour, le tome 2 c’est dans la chambre.
    Et pourquoi les personnages ont l’air si jeunes ? Plus exactement, la vraie question est « pourquoi Marie à l’air si jeune » ? Parce que je ne sais dessiner les jolies filles que jeunes. Ça relève je suppose tout à la fois de la psychanalyse que de mes limites en dessin. Mais j’y travaille, je vous assure. Et dans tous les sens du terme. Quand aux autres personnages, Raphaël fait pile 40 ans, il n’y a aucun souci d’âge avec lui, et sa copine Sophia a la trentaine.
    Là aussi, votre oeil a vu le verre à moitié vide.

    Mais je ne cherche pas à vous convaincre, libre à vous de ne pas apprécier. Ce n’est pas la critique que je critiquais, mais l’axe de celle ci. Je retourne à mes planches ; je prépare le tome 2. Je suis motivé. Il y a l’équivalent de plus de deux albums à faire, une montagne. Ça va me prendre un an et demi de ma vie. J’engrange aussi de bons échos de tous les côtés qui sont comme autant de petits coups de motivations.
    Je vais essayer de faire en sorte que ce tome 2 soit lui aussi « un bon album, sans plus ». Et tant que ce n’est pas fait, je ne peut même pas garantir d’y parvenir…

  15. BEDELAND

    bonjour

    je suis libraire specialise en bd et je dois lire pas loin de 600 BD par an parceque et d une c est ma passion et de deux c est un peu mon boulot ! pour m y retrouver je donne alors aux albums des notes tout a fait subjectives sur le dessin, le scenrio et le decoupage , et le plaisir eprouve a la lecture
    et pour l instant sur l annee c est « une nuit a rome  » qui est en tete de mon palmares avec une moyenne de 8,5
    je trouve l idee originale le dessin tres agreable et j ai passe un tres agreable moment a lire que dire de plus ?
    achetez le vite mais pas dans ma librairie apres certain croiront que jim est de ma famille !
    beau boulot vraiment et j espere qu un jour vous passerez sur l ile de la reunion

  16. BEDELAND

    bonjour

    je suis libraire specialise en bd et je dois lire pas loin de 600 BD par an parceque et d une c est ma passion et de deux c est un peu mon boulot ! pour m y retrouver je donne alors aux albums des notes tout a fait subjectives sur le dessin, le scenrio et le decoupage , et le plaisir eprouve a la lecture
    et pour l instant sur l annee c est « une nuit a rome  » qui est en tete de mon palmares avec une moyenne de 8,5
    je trouve l idee originale le dessin tres agreable et j ai passe un tres agreable moment a lire que dire de plus ?
    achetez le vite mais pas dans ma librairie apres certain croiront que jim est de ma famille !
    beau boulot vraiment et j espere qu un jour vous passerez sur l ile de la reunion

  17. BEDELAND

    je precise juste que mes notes subjectives sont sur 10

  18. BEDELAND

    je precise juste que mes notes subjectives sont sur 10

  19. val3r1ann

    Une tres bonne BD, sans rentrer dans les détails techniques et sans faire preuve de démagogie…Lorsqu’on lit cette BD on passe un très bon moment, lorsque celle-ci est terminée, on a qu’une envie, c’est d’avoir le tome 2 entre les mains.
    Merci à l’auteur et bon courage pour l’écriture de votre second tome. Que l’on attend avec impatience.
    Cordialement.

  20. val3r1ann

    Une tres bonne BD, sans rentrer dans les détails techniques et sans faire preuve de démagogie…Lorsqu’on lit cette BD on passe un très bon moment, lorsque celle-ci est terminée, on a qu’une envie, c’est d’avoir le tome 2 entre les mains.
    Merci à l’auteur et bon courage pour l’écriture de votre second tome. Que l’on attend avec impatience.
    Cordialement.

  21. Mouret Philippe

    j’arrive bien tard dans le débat, mais c’est juste au cas où Jim passerait par là… je suis journaliste au Midi Libre et fan de BD (ainsi qu’un peu scénariste autrefois, chez Vents d’Ouest et Soleil) et j’ai « adoré » cet album dont j’attends la suite avec impatience. et ma fille de 16 ans est du même avis (pour une fois !)… alors bon courage et vivement le prochain album !

  22. Mouret Philippe

    j’arrive bien tard dans le débat, mais c’est juste au cas où Jim passerait par là… je suis journaliste au Midi Libre et fan de BD (ainsi qu’un peu scénariste autrefois, chez Vents d’Ouest et Soleil) et j’ai « adoré » cet album dont j’attends la suite avec impatience. et ma fille de 16 ans est du même avis (pour une fois !)… alors bon courage et vivement le prochain album !

  23. Petite squaw

    Tout d’abord,meilleurs voeux à tous.
    Je suis arrivée un peu par hasard sur ce forum et ce que j’ai pû y lire m’a un peu choquée!!!! Qu’on puisse descendre en flèche un dessinateur aussi talentueux est quelque peu facile.On peut ne pas aimer mais de là à argumenter encore et encore.Cela me fait penser à la politique de facebook ou tout le monde bave sur le dos de tout le monde sans trop savoir pourquoi.
    Que vous n’aimez pas,d’accord,mais n’allez pas en dégoûter les autres!!!
    Pour ma part,c’est mon anniversaire dans deux semaines et je compte bien me faire offrir ce premier tome.
    Il m’a tapé dans l’oeil dés le début.J’aime ce genre d’histoire forte,bouleversante,simple ( à première vue ),intimiste et réaliste.
    J’aime beaucoup le travail de Jim et je possède quelques-unes de ses BD.J’avoue apprécier ce changement de style qui lui va bien.
    Je souhaite donc bonne continuation à Jim et que cet album ne fasse pas l’unanimité,après tout,qu’importe…….on ne peut pas plaire à tout le monde!
    Alors,si tout va bien,à dans deux semaines pour vous écrire mes impressions sur cette BD que j’ai hâte de reçevoir!!!!! Hihihihihii!

  24. Petite squaw

    Tout d’abord,meilleurs voeux à tous.
    Je suis arrivée un peu par hasard sur ce forum et ce que j’ai pû y lire m’a un peu choquée!!!! Qu’on puisse descendre en flèche un dessinateur aussi talentueux est quelque peu facile.On peut ne pas aimer mais de là à argumenter encore et encore.Cela me fait penser à la politique de facebook ou tout le monde bave sur le dos de tout le monde sans trop savoir pourquoi.
    Que vous n’aimez pas,d’accord,mais n’allez pas en dégoûter les autres!!!
    Pour ma part,c’est mon anniversaire dans deux semaines et je compte bien me faire offrir ce premier tome.
    Il m’a tapé dans l’oeil dés le début.J’aime ce genre d’histoire forte,bouleversante,simple ( à première vue ),intimiste et réaliste.
    J’aime beaucoup le travail de Jim et je possède quelques-unes de ses BD.J’avoue apprécier ce changement de style qui lui va bien.
    Je souhaite donc bonne continuation à Jim et que cet album ne fasse pas l’unanimité,après tout,qu’importe…….on ne peut pas plaire à tout le monde!
    Alors,si tout va bien,à dans deux semaines pour vous écrire mes impressions sur cette BD que j’ai hâte de reçevoir!!!!! Hihihihihii!

Publiez un commentaire