Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | December 7, 2021















Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Virus #3

2 novembre 2021 |
SERIE
Virus
ALBUM
Rébellion - 3
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
COLLECTION
PRIX
18.95 €
DATE DE SORTIE
06/10/2021
EAN
2413022589
Achat :

L’épidémie semble se calmer sur le paquebot de croisière Babylon of the seas, isolé du continent depuis qu’un virus hyper virulent a commencé à sévir. Des centaines de morts sont dénombrés, les passagers survivants sont confinés, et l’équipage doit désormais gérer un autre danger : la révolte interne. Tandis que les autorités sont toujours à la recherche du scientifique responsable de la sortie du virus des laboratoires…

virus3_image1 Suite et fin de la trilogie imaginée par Sylvain Ricard et remarquablement mis en image par Rica. Depuis la sortie du tome 1 en janvier 2019, la Covid-19 est passée par là et se plonger dans un récit décrivant la panique née d’une épidémie mortelle inattendue fait un drôle d’effet. Bien sûr, Sylvain Ricard pousse son concept le plus loin possible, avec une maladie fulgurante et répugnante, et s’appuie sur une dramaturgie à la fois simple et dense en cloisonnant son intrigue dans un bateau (et des cabinets ministériels). Dès lors, le coronavirus est assez loin et on peut profiter de ce thriller scientifico-politique à plein : la traque du « savant fou » et la mutinerie des prisonniers. Les séquences spectaculaires s’enchaînent – le trait mi-réaliste mi-caricatural de Rica fait des merveilles en la matière –, au fil d’une intrigue finalement assez crédible, qui montre comment les politiques se débattent avec leur agenda de court-terme, la pression médiatique et, vaguement, quelques idéaux, dans une série de loupés, de maladresse de communication et de bavures qui rappellent plus d’une gestion de crise désastreuse… Il n’y a pas que les virus mortels qui sont flippants : l’incompétence de nos dirigeants et la lenteur de nos institutions aussi.

virus3_image2

Publiez un commentaire