Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | May 25, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Visite du musée Tomi Ungerer, à Strasbourg

26 août 2015 |

tomi_ungerer_1Il considère la vie comme « un champ de bataille ». Tomi Ungerer, illustrateur globe-trotter – le Français a vécu aux Etats-Unis, au Canada et se trouve désormais en Irlande –, s’est vu consacrer un musée à Strasbourg, sa ville natale, en 2007. Les oeuvres montrées changent régulièrement, voici un petit tour d’horizon de celles présentées à l’été 2015. À travers elles, on suit les différentes étapes de la (grande) carrière de l’auteur d’Emile, Les Trois Brigands ou Jean de la Lune, admirateur de Ronald Searle et Saul Steinberg.

« Ce qui me passionne, c’est le no man’s land entre le bien et le mal, explique-t-il dans un documentaire diffusé sur place. Mes héros sont des individus pas comme les autres, qui réussissent justement car ils sont différents – cela pour montrer à l’enfant qu’il n’a pas besoin d’être comme tous les autres. » Le fin pédagogue n’a pas fait que dessiner pour le jeune public : il a aussi dessiné des affiches militantes, rendu hommage à la cathédrale de Strasbourg ou réinventé le Kamasutra avec des grenouilles. Balade, en images, dans l’univers d’un artiste complexe et fascinant.

————————————————

Musée Tomi Ungerer
Villa Greiner, 2 avenue de la Marseillaise, 67 000 Strasbourg.
Tél. : 03 69 06 37 28.
Du mercredi au lundi, de 10h à 18h.
Tarif : 6,50€.
Collection en libre accès en ligne.

Photos © BoDoï.
———————————————-

tomi_ungerer_2
tomi_ungerer_3
tomi_ungerer_4
tomi_ungerer_5
tomi_ungerer_6
tomi_ungerer_7
tomi_ungerer_9
tomi_ungerer_10
tomi_ungerer_11
tomi_ungerer_12
tomi_ungerer_13
tomi_ungerer_15
tomi_ungerer_17
tomi_ungerer_18
tomi_ungerer_19
tomi_ungerer_20
tomi_ungerer_21
tomi_ungerer_22
tomi_ungerer_23
tomi_ungerer_24
tomi_ungerer_25
tomi_ungerer_26
tomi_ungerer_27
tomi_ungerer_28
tomi_ungerer_29
tomi_ungerer_30

Publiez un commentaire