Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 21, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

2 Comments

Zodiaque #13 **

5 avril 2013 |

picto-critique-V3-1zodiaque13_couvPar Etienne Le Roux et Éric Corbeyran. Delcourt, 13,95 €, le 20 mars 2013.

Après douze tomes sortis en une année, un sur chacun des signes du zodiaque, voici la clef de l’énigme. On retrouve donc l’intrigante rousse qui dérobait les pendentifs magiques à chacun des héros des précédents tomes, et on apprend son secret: un plan mégalo conçu par son compagnon, apprenti gourou et obsédé sexuel.

Au fil de l’année, Zodiaque s’est imposé comme un divertissement inégal mais correct (lire les critiques des tomes 1-2, 6, 12), proche dans le ton, comme dans son niveau de qualité, des séries télé américaines milieu de gamme qui squattent les petits écrans français depuis des années. Pas très intéressant ni original, mais bien calibré pour maintenir le lecteur/spectateur éveillé jusqu’au bout, tout en n’occupant pas un espace cervical trop important.

zodiaque13_image1Entre conte ésotérique et thriller fantastique, les scénarios d’Éric Corbeyran (sur une idée de Guy Delcourt lui-même) ont alterné le bon suspense et les séquences grand-guignolesques. Au dessin, une ribambelle d’artistes se sont succédé, offrant chacun de jolies ambiances et d’autres planches plus bâclées. Ce 13e et ultime volume est du même acabit. Les révélations valent évidemment le détour pour ceux qui ont suivi la série, la chute est assez puissante, mais des scènes de couple lourdingues ou trop bavardes font tomber l’ensemble dans la facilité. Au final, Zodiaque aura été un intéressant concept éditorial et marketing, bien porté par de superbes couvertures, plutôt qu’une oeuvre d’auteur inspirée.

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

zodiaque13_image2

Commentaires

  1. Loleck

    Chronique objective. Pas très intéressant en effet et pas original du tout pour le coup mais un petit divertissement correct si on a de l’argent à dépenser. Ceci dit, compte-tenu du rythme de stakhanoviste de Corbeyran, il ne fallait pas s’attendre à beaucoup mieux question scénario. Pour une série en 13 tomes, soit la « bagatelle » de 190 euros à peu près, le niveau mérite-t-il qu’on y mette les sous ? Le choix est vite fait…

  2. Francois Pincemi

    190 euros, c’est déjà pas donné. mais en plus, il s’agit de livres encombrants que l’on ne relira sans doute jamais. Je crois que je vais essayer de tester la série à la médiathèque, cela évitera à mes étagères personnelles d’etre encombrées, alourdies, par ce type de livre vite fait (vu le rythme de sortie)….

Publiez un commentaire