Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

España la vida ***

10 mai 2013 |

picto-critique-V3-3L.10EBBN001503.N001_EspanaVID_C_FRPar Eddy Vaccaro et Maximilien Le Roy. Casterman, 25 €, le 27 mars 2013.

Après ses beaux NietzscheFaire le Mur, Dans la nuit la liberté nous écoute, le remarqué Les Chemins de traverse (La Boîte à bulles, 2010) et un décevant Thoreau, Maximilien Le Roy est au scénario d’España la vida. Nous sommes en 1937 et une partie de l’Espagne lutte pour une République qui n’adviendra pas. Les forces souterraines anarchistes se constituent. Dans ce contexte explosif, Jean-Léonard, jeune Parisien aux prises avec une mère bourgeoise et un père effacé, ne perçoit que l’écho feutré des combats qui ont cours de l’autre côté des Pyrénées. Il rencontre Victor Lvovitch Kibaltchitch, alias Victor Serge, écrivain célèbre d’origine russe, qui l’encourage à s’engager dans la lutte armée en Espagne. Son trajet jusqu’à Bujaraloz ne se fera pas sans heurts. Ce voyage sera avant tout un arrachement, il se séparera de sa copine, de sa famille, et même de son nom: il devient Léo « Le Francais »,  acteur et observateur avisé au sein de la colonne Durutti, un mouvement anti-franquiste mythique.

espana_la_vida_image1Maximilien Le Roy façonne un récit teinté d’admiration pour le courage de ces mouvements, mais fustige la fausse démocratie qui y règne. Plus qu’un tableau historico-politique, España la vida constitue l’histoire d’un jeune homme qui construit son identité en s’engageant pour une cause juste sans connaître l’envers du décor. Bien dans le ton, les couleurs d’Anne-Claire Jouvray (Lincoln, Johnny Jungle…) viennent épouser les ombres omniprésentes du dessin signé Eddy Vaccaro (Le Club du suicideChampionzé). Bien que le voyage de Léo soit guidé par sa détermination, ces ombres sont autant de doutes que le protagoniste devra tenter d’éclaircir. Par ailleurs, le crayonné nerveux étonne et apporte un supplément de rythme à ce périple. De cette collaboration entre ces trois artistes naît une oeuvre puissante qui essouffle, réjouit et pose les bases, on l’espère, d’un nouveau projet commun.

Alexis Gacon

Achetez-le sur Fnac.com
Achetez-le sur Amazon.fr
Achetez-le sur BDFugue.com

espana_la_vida_image2

Publiez un commentaire