Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | November 19, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Arte se penche sur la bande dessinée

1 février 2013 |

Festival d’Angoulême oblige, la télé s’intéresse de plus près à la bande dessinée. Arte, notamment, se fend de plusieurs émissions ou documentaires thématiques. Une démarche cohérente, étant donné l’implication de la chaîne franco-allemande dans ce domaine — on citera par exemple son partenariat avec le magazine numérique Professeur Cyclope ; son « voyage en BD documentaire interactive » Anne Frank au pays du manga ; sa fresque dessinée autour du projet Le Louvre-Lens (Lens, vous voyez le tableau) ; sa belle installation graphico-sonore autour du bidonville de la Folie à Nanterre, à l’occasion de la publication de Demain, demain de Laurent Maffre.

arte_1Arte diffuse d’abord, ce vendredi 1er février, un ovni artistique : réalisé par Frank Chiche, Je vous ai compris est un « film graphique », à savoir une fiction entre film « live » et bande dessinée, où les protagonistes et décors ont été retouchés graphiquement. Le spectateur est plongé en Algérie, en avril 1961. Le putsch d’Alger est en préparation, et les idées s’affrontent, souvent violemment. La jeunesse est mise en avant, à travers trois parcours : celui de Sarah, fille de Kabyle pro-français, qui décide d’agir avec le FLN ; celui de Jacquot, militaire tolérant, partisan de De Gaulle, mais psychologiquement fragile voire carrément » borderline » ; enfin celui de Thomas, photographe ambitieux, qui tente d’infiltrer l’OAS avant de réaliser qu’il n’est pas fait de ce bois-là… Trois jeunesses plus ou moins habitées d’idéaux, qui vont se confronter à une réalité tragique. Si le propos, le ton et la caractérisation des protagonistes se montrent convaincants, le traitement visuel peine à séduire : la déréalisation induite par le trait ajouté (les visages des personnages semblent comme maquillés, ou revêtus d’un masque) crée un décalage étrange. Une e-bd est disponible en téléchargement, et Casterman publiera un album à l’automne.

arte_2Le lendemain — samedi 2 février — la chaîne consacre près d’une heure à Spirou (héros et magazine) à travers un documentaire de Pascal Forneri. Pour l’occasion, moult témoignages ont été recueillis ou retrouvés : ceux de l’éditeur Dupuis, qui avait « commandé » le groom à calot, des auteurs (Rob-Vel, Jijé, Franquin, Fournier, Tome&Janry…), de fans (Emile Bravo, Dick Rivers (!)…) ou de spécialistes, comme Christelle et Bertrand Pissavy-Yvernault auxquels on doit La Véritable Histoire de Spirou). L’enthousiasme qui imbibe la plupart des propos (« D’une mascotte, Franquin a fait une oeuvre », reconnaît Emile Bravo) n’occulte pas une certaine franchise : Jean-Claude Fournier dit avoir été accusé de politiser Spirou ; Tome & Janry se sont vus imposer une interdiction d’évoquer le sexe, la religion ou le racisme.

arte_3Le matériau étant riche, on passe constamment d’un sujet (les personnages, le type d’histoires racontées dans les albums) à un autre (le journal, son contenu, ses rédacteurs en chef et auteurs). Si l’on parvient à ne pas se perdre tout à fait dans des récits à tiroirs — le passage de relais entre les auteurs, les excentricités géniales d’Yvan Delporte, qui lança Le Trombone illustré… —, c’est grâce à une mise en scène soignée, qui ose les reconstitutions. Celles de l’atelier de Franquin, du bureau de Dupuis ; et aussi de chambres de jeunes lecteurs de l’époque, papier peint à motifs et cheveux gominés compris.

Le même soir, le piquant et engagé Ralf König (Pain d’épice) sera à l’honneur à travers un documentaire de Rosa Von Prahnheim. Et, dimanche, Arte consacrera ses émissions Square (à 11h50, par Vincent Josse, avec Zep) et Personne ne bouge ! (à 17h45, par Philippe Collin, Xavier Mauduit et Frédéric Bonnaud) à la bande dessinée.

——————————-

Je vous ai compris
Film graphique de Frank Chiche.
Avec François Deblock, Damien Zanoly, Laura Chiche, Fellag…. Durée : 1h25.
Vendredi 1er février à 22h15 sur Arte.

Spirou, l’aventure humoristique
Documentaire de Pascal Forneri.
Durée : 52 minutes.
fSamedi 2 février à 22h35 sur Arte.

Ralf König, roi de la BD gay
Documentaire de Rosa Von Praunheim.
Durée : 43 minutes.
Samedi 2 février à 23h25 sur Arte.

Votez pour cet article

—————————–

Commentaires

  1. cris

    bonjour ,
    alors si « s’engager » pour la BD , c’est diffuser trois pauvres docs au moment d’angoulème , ça me semble un peu leger comme « engagement » !!! ???

Publiez un commentaire