Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | January 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

BD et crowdfunding : quels projets soutenir ? #1

11 mars 2015 |

BoDoï vous propose un petit tour des plateformes de financement participatif, ou crowdfunding, à la recherche de projets excitants, n’attendant que votre soutien pour voir le jour. Bouquin, festival, initiative originale dans le monde de la BD… Faites votre choix !

webtrip3_couvWebtrip, récits et recettes

Ce projet est celui de la création d’une bande dessinée collaborative, entre plusieurs auteurs originaires de Lyon et de Barcelone. Un projet fait de dessins, de bulles mais aussi de gastronomie et de culture culinaire de ces deux villes. C’est le festival Lyon BD qui le porte, via la plateforme Sandawe (catégorie « projets libres »). Il s’agit d’ailleurs déjà de la 3e saison de « Webtrip », après une premier BD collaborative sur le net en forme de voyage et une autre où l’on suivait un téléphone…  Plusieurs graphismes, plusieurs tons d’écriture : les huit auteurs convoqués vont faire voyager leurs lecteurs bien au-delà d’un simple recueil de recettes. Parmi eux, Chloé Cruchaudet (planche ci-dessous), Jaime Martin, Guillaume Long, Oriol Hernandez, Lucie Albon, B-gnet… 10 000 € sont demandés comprenant la création, l’impression, la commercialisation, les contreparties et… les imprévus. À partir de 20 € investis, vous aurez l’album papier.

Pourquoi soutenir : Car c’est un projet innovant et dynamique, porté par un festival qui ne l’est pas moins. Et puis parce que ça donne faim !
Pour soutenir, c’est par ici.

webtrip3_cruchaudet

3e Festival BD6Né

bd6ne3_logoParce que la bande dessinée diffuse bien au-delà des seuls albums, un collectif s’est lancé il y a trois ans avec le défi de mêler le 7e et 9e art autour d’un seul et même événement. Pas si fou quand on regarde de plus près les ponts réguliers qui existent entre le cinéma et la BD. Autour de cette ligne directrice, la troisième édition du Festival BD6né, qui aura lieu du 23 au 26 avril prochains à Saint-Ouen, et dont BoDoï est partenaire, compte mettre en place des expositions, des rencontres et bien évidemment des projections. C’est via la plateforme Ulule que les organisateurs demandent 2000 € pour couvrir des frais de location de salles, l’organisation d’animations, l’achat de fournitures, le défraiement des invités et des bénévoles, la prise en charge des auteurs et du jury, etc. Parmi les événements alléchants : une soirée SF Hommage à Valérian, une journée comics & mangas autour notamment des fans-films, et un gros dispositif autour d’Alfred.

Pourquoi soutenir : Parce qu’on aime autant aller se faire une toile que de bouquiner un album. Alors les deux réunis… Et parce qu’une expo, une lecture dessinée et une performance live par l’auteur de Come Prima, ça ne se loupe pas.
Pour soutenir, c’est par là.

mario_gullyAidez Mario Gully !

Le blogueur et éditeur Thomas Rivière (Comics Place), habitué du financement participatif, est également l’agent du dessinateur américain Mario Gully. Un type doué, bossant pour des illustrations sur commande ou des éditeurs de petite ou moyenne taille. Mais loin d’une certaine stabilité de revenus que peuvent offrir des géants Marvel ou DC, et quand on est père célibataire de 4 enfants, c’est pas tous les jours faciles. Thomas Rivière a donc lancé une campagne de dons sur GoFundMe, pour sortir Mario Gully de l’embarras. Original.

Pourquoi soutenir : Parce que Thomas Rivière a souvent du nez et a un enthousiasme communicatif et que son poulain en a sous la pédale côté super-héros.
Pour soutenir, click here.

mario_gully_image

« Oliver et Peter », par Cinzia et Philippe Pelaez

oliver_et_peterC’est pour la publication du premier tome de leur série d’albums que Cinzia et Philippe Pelaez ont fait appel à la solidarité des internautes sur Sandawe. Le pitch ? Peter Pan, prisonnier de notre monde, tente encore et toujours d’échapper à son plus fidèle ennemi, le Capitaine Crochet. Et dans ses pérégrinations, il va se lier d’amitié avec un autre gamin des rues : Oliver Twist. Pour cet album qui mélange les mythes et les grands héros de la littérature jeunesse classique, c’est la coquette somme de 42 000 € que les auteurs demandent. Les frais comprennent la création, l’impression, la commercialisation, les contreparties et la commission Sandawe ainsi que la publicité et la marge de sécurité.

Pourquoi soutenir : Parce qu’on est vraiment curieux de voir comment le destin de ces deux orphelins peut bien se rencontrer.
Pour soutenir, c’est ici.

dagon« Dagon », Lovecraft par Ben Templesmith

Cette campagne touche à sa fin, mais c’est toujours surprenant de voir l’engouement qu’un gros projet solide, porté par de vrais professionnels, peut susciter outre-Atlantique sur la plateforme Kickstarter. Au départ, l’excellent Ben Templesmith (Wormwood, Ten Grand, Bienvenue à Hoxford, 30 jours de nuit…) demande 14 000 $ pour adapter dans une BD cartonnée de 48 pages la nouvelle Dagon de H.P.Lovecraft. Après seulement quelques jours de collecte, l’objectif était pulvérisé et l’album passait à 72 pages. Et des cadeaux bonus pleuvaient ! En un mois, environ 1600 personnes ont abondé le projet, pour une somme de 125 000 $. Pas mal, non ?

Pourquoi soutenir : Pour faire partie de la vague, et posséder T-shirt ou affiche ou premier tirage de ce bouquin. Et parce que Templesmith, c’est toujours cool.
Pour être un des derniers à soutenir, go go go !

Sélection réalisée par Chloé Vincent et Benjamin Roure

Publiez un commentaire