Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | October 1, 2016

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Cap sur la jeunesse #1 : les éditions Jungle

5 septembre 2016 |

JUNGLE-UNE-VIE-DE-GEANT-190x245-TOM.inddLes lecteurs de bandes dessinées se recrutent et se fidélisent dès le plus jeune âge. Les éditeurs, petits et grands, le savent bien. Au rayon jeunesse, cette période de rentrée scolaire est propice à l’arrivée de nouvelles séries et au lancement de nouvelles collections. On débute ce petit tour d’horizon des nouveautés éditoriales en s’intéressant aux deux labels que les éditions Jungle viennent de créer : Jungle Kids et Jungle Jeunesse.

Avec cette initiative, l’éditeur « de bonne humeur » entame une opération séduction en direction des jeunes lecteurs, et surtout de leurs parents. Ces derniers sont appâtés à grand renfort de discours pédagogiques et didactiques, où sont vantés les bienfaits de ces albums conçus pour les apprentis lecteurs, avec des formats adaptés, un découpage simple, des graphismes lisibles, des thématiques accessibles et des livres qui évoluent avec l’âge des enfants. Sur le papier, ce lancement a des allures d’opération marketing, le discours est un peu maladroit, mais au final les premiers titres proposés sont plutôt intéressants et cohérents.

Pour le moment, le choix a été fait d’éditer et de traduire des ouvrages qui ont connu un petit succès à l’étranger plutôt que des créations originales, mais cela devrait arriver dans le courant de l’année 2017. Les trois premières parutions nous viennent d’Italie, d’Allemagne et des États-Unis.

junglekids_extrait3Pour les plus jeunes, les 4/6 ans, Zoo Box (Ariel Cohn et Aron Nels Steinke), qui a reçu un Eisner Award, et Gaspard et Berlingot (Silvia Vecchini et Sualzo) sont les deux premiers one-shot qui intègrent le label « jeunesse ». Dans leur format allongé, à l’italienne, ils embarquent les apprentis lecteurs dans des univers animaliers simples, tendres et drôles. D’une grande lisibilité, le dessin de ces deux histoires navigue graphiquement entre les codes de la bande dessinée et ceux de l’illustration jeunesse. Du côté du scénario, l’aventure et le rythme sont au rendez-vous, suffisamment pour capter l’attention des lecteurs jusqu’au bout du récit.

De son côté, le label « kids » qui s’adresse aux 6/8 ans, ne compte pour le moment qu’un seul titre, Une vie de géant, de l’Allemande Anke Kuhl. Couverture souple, format intermédiaire, cet album ressemble déjà beaucoup plus à une bande dessinée classique même si d’intéressantes illustrations pleine page viennent agrémenter et éclairer régulièrement l’histoire. Le trait subtilement biscornu et bancal que l’auteur utilise ici lui permet de donner vie à des personnages expressifs et décalés. On suit là les péripéties d’un Golem et de ses jeunes créateurs, Olli et Ulla, qui lui courent après pour rattraper les bêtises que ce dernier sème derrière lui comme des petits cailloux. Amitié, recherche de soi, tolérance et entraide sont au menu de cette histoire attendrissante.

junglekids_extrait1Au rayon des petits plus, notons que chaque album est accompagné de ressources numériques disponibles et consultables sur Internet, qui permettent aux parents et aux enseignants d’aller plus loin dans la découverte de l’univers des auteurs et des héros.

Suite à ces premiers essais encourageants, on surveillera avec attention au cours des prochains mois les futures publications de ces deux labels prometteurs !

______________

Gaspard et Berlingot, l’endroit rêvé
Par Silvia Vechini et Sualzo. Jungle Jeunesse, 9,95 €, juin 2016.

Zoo Box
Par Ariel Cohn et Aron Nels Steinke. Jungle Jeunesse, 9,95 €, juin 2016

Une vie de géant
Par Anke Kuhl. Jungle Kids, 9,95 €, septembre 2016.Slice 1

 

Publiez un commentaire