Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | June 25, 2022















Retour en haut de page

Haut de page

Infos

Fabrice Tarrin

31 mars 2008 |

Fabrice Tarrin, un lémurien sinon rien

C’est sous la fourrure d’un lémurien que Fabrice Tarrin s’est fabriqué un nid sur le net. Lui qui était « assez hermétique à ce mode de production », et qui trouvait « hallucinant que les … Lire la suite

Alain Finkielkraut

27 février 2008 | 21

Lettre ouverte à Alain Finkielkraut

Les propos d’Alain Finkielkraut ne méritaient pas de réponse. Pourquoi en effet accorder de l’attention à ce philosophe et producteur chez France-Culture qui considère encore les bandes dessinées comme étant des « illustrés » ? Pourquoi  réagir quand il déclare : « Quand on me raconte une histoire, j’ai besoin qu’on me donne à penser, qu’on me donne l’envie d’interrompre ma lecture et de lever la tête, pas qu’on dessine pour moi les héros. » ? Parce que ces paroles ont eu de l’audience. Elles ont été publiées dans Libération du 26 janvier et réitérées à l’antenne de France Inter. Il n’y a pas de raison de laisser dire. L’Association des Critiques et journalistes de Bande Dessinée, par le biais de son président Jean-Christophe Ogier, a rédigé un texte en réaction. Libération n’a pas souhaité le publier pour l’instant. A nous de le faire circuler.

« Lettre ouverte à Alain Finkielkraut et à ceux qui ont encore besoin qu’on leur explique la bande dessinée

Cette réponse a été rédigée le lendemain du festival d’Angoulême le 28 janvier 2008. Libération n’a, pour l’heure, pas jugé utile de la diffuser.

Quand Alain Finkielkraut dit « Quand on me raconte une histoire, j’ai besoin qu’on me donne à penser, qu’on me donne l’envie d’interrompre ma lecture et de lever la tête », sait-il qu’il dit là exactement les mots qui définissent la manière dont un lecteur se saisit d’une bande dessinée ? Non, sans aucun doute, non. Si tel était le cas, le philosophe n’ajouterait pas comme il le fit dans l’entretien accordé à Libération, le week-end même où se tenait le Festival International de la Bande dessinée d’Angoulême. « La beauté des livres, c’est qu’ils sont sans images et qu’ils offrent ainsi libre carrière à l’imagination.

Lire la suite

Le blog du mois : Boulet

25 février 2008 |

 

Depuis 2004, il distille ses humeurs plusieurs fois par semaine sur le net. Boulet, auteur de Raghnarok et dessinateur de Donjon Zénith, attire les lecteurs avec une autofiction décalée, dont l’humour fait mouche.

Boulet, le … Lire la suite

Bons baisers de…

19 février 2008 |

… Loulou, Pétra et Alizée (par Joël Mouclier)

Lire la suite

Oh les filles !

28 janvier 2008 |

<!– .style3 { font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; font-weight: bold; font-size: 14px; font-style: normal; color: #000000; } .style5 { font-family: Arial, Helvetica, sans-serif; font-size: 14px; font-style: normal; font-weight: normal; color: #000000; } } .style15 { font-size: 24; font-weight: bold; font-style: italic; … Lire la suite

« L’Île noyée » de Benoît Sokal

12 novembre 2007 | 4

Une enquête vidéo ludique

Benoît Sokal, le créateur de l’inspecteur Canardo – dont les aventures sont publiées chez Casterman –, livre un nouveau jeu vidéo. Avec L’Île Noyée, il offre un Dix Petits Nègres moderne, aux … Lire la suite

« Nouvelles fables de La Fontaine »

9 novembre 2007 |

Sarkozy le Renard, Royal la lapine

Pour ces Nouvelles Fables de La Fontaine, Jean-Claude Morchoisne a illustré des textes ironiques de l’écrivain Jacques Rampal, inspirés des célèbres fables. Le caricaturiste croque avec un humour toujours … Lire la suite

« Ariol le chevalier cheval »

8 novembre 2007 |

Pour les petits et les grands petits

Ariol, adorable ânon bleu, est le héros de cet album qui regroupe douze de ses histoires. On l’y voit prendre le train tout seul, tenter de séduire la jolie … Lire la suite

« Femmes de réconfort »

7 novembre 2007 | 2

Une chronique bouleversante de l’occupation japonaise en Corée

Pendant la Seconde Guerre mondiale, alors que le Japon occupait la Corée, les soldats japonais utilisaient des « femmes de réconfort ». Un nom presque poétique, donné à une odieuse … Lire la suite

Un roman graphique pour un éditeur militant

6 novembre 2007 |

Les éditions La Découverte lancent un nouveau label, Zones. Il ne sera pas dédié à la BD, mais ouvre néanmoins le bal avec un roman graphique, Col blanc, de Giacomo Patri. En grande partie autobiographique, il narre les rêves brisés … Lire la suite