Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 27, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Cher Régis Debray

3 décembre 2013 |
SERIE
Cher Régis Debray
DESSINATEUR(S)
SCENARISTE(S)
EDITEUR(S)
PRIX
17 €
DATE DE SORTIE
12/09/2013
EAN
2754809619
Achat :

Quel est le sens de la Patrie ?”, “Qu’est ce que la communauté ?”. Non, ce ne sont pas les prochains sujets de philo au bac, mais les questions que se pose Alexandre Franc dans cet album. Admirateur de Régis Debray, il a tenté, entre juin 2011 et mai 2013, d’entreprendre une relation épistolaire avec l’éminent philosophe. Avant de travailler à l’Elysée auprès de François Mitterrand et d’entrer à l’Académie Goncourt, cet intellectuel fut le compagnon de Fidel Castro et de Salvador Allende à la fin des années 60. Une période à laquelle Alexandre Franc s’était intéressé en 2008, avec Mai 1968, histoire d’un printemps.

debray_1C’est donc une correspondance mi-dessinée, mi-dactylographiée qui s’instaure entre les deux hommes. Le dessinateur consacre des planches au philosophe auxquelles ce dernier, représenté en chat, répond par des lettres aussi sibyllines qu’un félin. A travers cette BD, Alexandre Franc, dessinateur de Macula Brocoli et scénariste des Satellites, livre en noir et blanc ses doutes d’auteur et ses questions existentielles. L’apparente simplicité de son trait – certaines cases sont même restées à la phase du croquis – traduit bien la complexité de ses pensées. L’auteur s’interroge sur sa propre identité ? Il se représente tantôt avec une tête d’oiseau, tantôt celle d’une urne funéraire. Ses pages sont rythmées par les lettres dactylographiées et plus distanciées de l’académicien. Mais il faut parvenir à suivre l’introspection d’Alexandre Franc, sa crise philosophique, son admiration pour Debray, les réponses de haute volée – pour ne pas dire inaccessibles — du philosophe. Au final, c’est un album très personnel qui déconcertera peut-être les plus terre-à-terre d’entre nous.

debray_2

 

 

Publiez un commentaire