Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 26, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Beaux livres pour Noël 2013 (2)

3 décembre 2013 |

Nouvelle sélection de beaux livres pour les fêtes (retrouvez toutes nos sélections ici). Au menu: de somptueuses voitures, un hommage au genre steampunk, un souvenir de Hara Kiri et des images choc à découper.

noel2013_automotiv_couvAutomotiv

« J’aime les voitures, mais pas toutes. Mes favorites ne sont ni économiques, ni pratiques, ni même faciles à garer. Elles sentent bon l’huile et les gaz d’échappement, sont polluantes et assourdissantes. Pourtant, ce sont bien les plus beaux modèles de l’histoire de l’automobile. De l’art sur quatre roues. » C’est ainsi qu’Ever Meulen introduit son somptueux ouvrage Automotiv, riches de dizaines de dessins de belles cylindrées, produits pour des affiches, des magazines, des groupes de rock… Car l’artiste néerlandais, qui dessine des bagnoles depuis sa tendre enfance, fasciné par Michel Vaillant, est un véritable amoureux de l’esthétique mécanique, qui nourrit sa ligne claire tranchante de designer utopiste, et vice-versa. Plus qu’un bête recueil thématique, Automotiv est une relecture de l’oeuvre d’Ever Meulen par le prisme de la voiture, présente partout, décor ou actrice des images, dans des lignes racées, folles et audacieuses. Pour preuve, la Nisiov, voiture asymétrique aux courbes et angles incroyables, imaginée par l’auteur. Photos, croquis, planches d’enfance, reproductions couleurs s’enchaînent, dans une maquette classieuse au sein d’un livre ultra soigné (couverture toilée, jaquette, quatre types de papier) par les éditions Champaka, qui organisent d’ailleurs une expo vente dans leur galerie parisienne (du 6 décembre au 11 janvier). Un véritable bijou pour tout fan de la ligne claire et/ou des Oldsmobile et/ou des beaux livres de design.

Automotiv.
Par Ever Meulen. Champaka Brussels, 49,90 €, le 29 novembre 2013.
Achetez-le sur Amazon.fr

noel2013_steampunk_couvSteampunk, de vapeur et d’acier

Quand Xavier Mauméjean, auteur et éditeur de littérature de l’imaginaire, et Didier Graffet, illustrateur bien connu de nombreuses couvertures de romans fantasy, se rencontrent, ils font naître de leurs cerveaux bouillonnants des textes et des images délicieusement fantasmagoriques. Mais pas fous non plus, car ils se choisissent pour cadre un genre SF par essence esthétique : le steampunk. C’est-à-dire une ré-invention de la révolution industrielle avec une surdose de vapeur et d’acier. Leur beau livre paru chez Le Pré aux clercs est constitué de mini-récits de quelques paragraphes et d’une grande illustration lui répondant… même si on ne sait pas qui, du dessin ou du texte, a inspiré l’autre. Un bateau aérien plane au-dessus d’une jungle luxuriante? C’est Darwin qui collecte des variétés florales locales! Des petites boules d’acier volantes équipées d’appareils photos surveillent le quartier londonien de Whitechapel? C’est pour débusquer Jack l’éventreur! Un cafard mécanique géant détruit le tribunal de Prague? C’est Gregor Samza, héros de La Métamorphose, qui lutte contre l’administration autoritaire et absurde! Les auteurs s’amusent et composent des embryons d’univers romanesques titillant l’imagination, et attirant immanquablement le regard du lecteur dans ces lumineux dessins de machines volantes, de criminels en armure et de décors inquiétants.

Steampunk, de vapeur et d’acier.
Par Didier Graffet et Xavier Mauméjean. Le Pré aux clercs, 29 €, le 10 octobre 2013
Achetez-le sur Amazon.fr

noel2013_steampunk_image

noel2013_harakiri_couvLa Gloire de Hara Kiri

« Du dessin et rien d’autre! », clame la couverture de ce gros volume intitulé 1960-1985 La Gloire de Hara Kiri. Et pour cause, très peu de textes, hormis une préface de François Cavanna et une introduction de Pacôme Thiellement, qui présente les dessinateurs qui ont fait les beaux jours du journal bête et méchant, de Topor et Fred jusqu’à Willem, en passant par Wolinski, Reiser, Cabu, Gébé. On les retrouve, ainsi que Schlingo, Siné, Kamagurka et Herr Seele, Vuillemin ou Masse, au fil des quelque 300 pages suivantes, reproduisant sobrement et impeccablement couvertures et dessins, marqués par l’actualité de leur époque, mais possédant toujours une puissance visuelle et narrative impressionnante. En refermant ce gros ouvrage – qui complète parfaitement (si vous avez assez de place dans votre bibliothèque) le très beau Reiser paru aussi chez Glénat –, on ne peut que se dire que Hara Kiri, son humour tantôt violent, tantôt poétique, toujours cinglant, nous manquent cruellement aujourd’hui.

La Gloire de Hara Kiri.
Collectif. Glénat, 35 €, le 27 novembre 2013.
Achetez-le sur Amazon.fr

noel2013_harakiri_image

bons_points_modernes2_couvBons points modernes

Bonne nouvelle, les « bons points modernes » de Vincent Sardon sont de retour ! Initialement publiées dans un épais livre paru à L’Association, ces images caustiques à découper reviennent chez le même éditeur, sous forme de fascicule, avec quelques inédits. Et surtout, cette fois, elles sont pré-découpées, prêtes à offrir à un ami (ou un ennemi) ! 126 bons points qui tranchent avec ceux que certains d’entre vous tentaient de gagner à l’école d’antan, loin des petits fleurs et des paysages de nos régions. Non, ici, on pratique le jeu de mot facile et hilarant (Degaulledorak), le mash-up de personnalités (Kim Jong-Il + Kim Wilde) et le sous-titrage provoc d’images d’archives ou de créations graphiques plus qu’explicites. Bref, des bons points pour adultes consentants, amateurs d’humour, là encore, bête et méchant. Et une bonne introduction à l’univers de Vincent Sardon, étonnant créateur de tampons.

Bons points modernes, vignettes éducatives à découper.
Par Vincent Sardon. L’Association, 15 €, le 16 novembre 2013.
Achetez-le sur Amazon.fr

bons_points_modernes2_image

Publiez un commentaire