Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | September 22, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

One Comment

Beaux livres pour Noël : « Reiser »

27 novembre 2013 |

reiser_photoBeau livre incontournable de cette fin d’année : Reiser, un pavé luxueux et remarquable sur un des dessinateurs les plus corrosifs de la BD francophone, disparu il y a tout juste 30 ans.

Si tout auteur se caractérise par son trait, souvent peaufiné, épuré au fil des planches et des années, celui de Jean-Marc Reiser semble jaillir sans filtre et sans fard d’un esprit vif et libre. Un trait impatient, « directement branché sur son système nerveux », écrit Jean-Marc Parisis, auteur de Reiser, pavé de plus de 300 pages sur le créateur le plus féroce que la bande dessinée francaise ait compté. L’écrivain, connu notamment pour son livre La Mélancolie des fast foods revient sur la vie et l’oeuvre de cet « ange qui avait la nausée ». La tendresse et le respect pour le père du Gros Dégueulasse émanent des écrits de Parisis, qui parvient à merveille à éclaircir l’homme et l’artiste.

reiser_pontL’homme, cet « innocent humilié, qui toujours se relève » selon l’auteur, c’est un peu de l’enfant aux joues rouges de Mon papa, un de ses premiers albums. Timide, il observe les bassesses d’une humanité, intègre sa violence. Une violence « de prolo » selon lui, dont il retire un dessin punitif pour ses congénères. N’éludant aucun aspect, l’auteur décrit un homme cherchant sa place dans la société. Mai 68 ? Pas pour lui, « ces fils de bourgeois qui faisaient la révolution, ça ne pouvait pas marcher ». Le féminisme ? Fasciné par le beau sexe, il embrassait leur cause l’air de rien, les croquant férocement dans Les Copines.

De l’artiste, on découvre une passion pour l’architecture peu connue des non-initiés, et pour les inventions en général, dans des planches inédites. Interrompue par un genou qui coince, une histoire de guibolles qui va tourner mal : ostéosarcome, cancer et hop, l’homme s’éteint le 5 novembre 1983, laissant une tombe aussi anticonformiste que lui au cimetière Montparnasse.

reiser-couvReiser est un bijou à conserver. Pour son regard complet sur l’oeuvre de Reiser, pour l’apport des témoignages d’Enki Bilal, de Mario Botta, ou encore d’Alice Schwarzer, et pour le plaisir intact d’être choqué, trente ans après sa mort, par ses dessins encrés au vitriol. Les éditions Glénat apportent donc ici un livre majuscule, riche de centaines de planches, dessins, croquis, photos… Un complément formidable de leurs rééditions des œuvres du maître, Ils sont moches, La famille Oboulot en vacances, Vive les femmes et La Vie des bêtes.

Alexis Gacon

_______________________

Reiser.
Par Jean-Marc Parisis.
Glénat, 45,50 €, le 27 novembre 2013.
Images© Glénat

Achetez-le sur Amazon.fr

_______________________

reiser_solitude

 

Commentaires

  1. Francois Pincemi

    arf arf, votre gag sur le phare m’a bien fait rire!

Publiez un commentaire