Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | July 21, 2019

Retour en haut de page

Haut de page

No Comments

Dans la valise de… Florence Dupré la Tour

2 juillet 2019 |

« Dans la valise de… », Saison 3 ! Que lire, écouter, regarder, admirer pendant l’été ? En juillet et août,lLes auteurs et autrices de bandes dessinées vous confient leurs coups de coeur, récents ou non, en matière de BD, roman, série, film, disque, exposition, spectacle, ou toute autre forme artistique. Première étape avec Florence Dupré la Tour, auteure du récent Carnage (chez Mauvaise Foi) ou encore de Cruelle.

bataille-pas-lauteur Un livre

Bataille (pas l’auteur) d’Aurélie William Levaux (chez Cambourakis). Je connaissais les parutions dessinées d’AWL depuis quelques temps, je la suivais aussi sur Facebook et j’avais adoré ses photos d’elle en Vierge Marie dans des endroits incongrus. Ça me parlait vraiment, cette audace et puis cette sorte d’évidence, que j’ai retrouvées dans des textes qu’elle mettait sur le réseau, dont un sur le moment où elle doit écrire un article sur un match de foot, qui m’avait fait pleurer de rire.

C’est dans ce recueil de petits moments de sa vie qu’on le retrouve, ce texte, parmi d’autres. Aurélie William Levaux, elle va chercher au plus près, enfin j’ai l’impression que c’est ce qui me touche le plus : cette précision dans la description de ses états de l’âme.

les-saisons-maurice-pons

Un roman

Les Saisons, de Maurice Pons (chez Christian Bourgois). Papa Croll ! Le petit sabot !! Faire un enfant à Clara !!! Je ne peux pas décrire la singularité de ce roman cultissime. On pleure, on rit, on meut de rire et d’horreur à la fois. Habitée, hantée par l’oeuvre, impossible de lire autre chose pendant quatre mois.

À ceux qui ne vénéreront pas immédiatement ce miracle : ça n’est pas la peine de m’adresser la parole, nous n’aurons jamais rien en commun.

Une série télé

Chernobyl (HBO et Sky – en France sur OCS) : incroyable retranscription de la catastrophe de Tchernobyl. Extrêmement bien documentée, réaliste. Un ton sec, âpre. Terrifiant.

J’habite dans la vallée du Rhône, à Lyon : la centrale du Bugey commence à sérieusement tirer la gueule et je me demande pourquoi on ne me distribue pas de pastille d’iode.

Publiez un commentaire