Image Image Image Image Image Image Image Image Image Image

BoDoï, explorateur de bandes dessinées – Infos BD, comics, mangas | August 18, 2017

Retour en haut de page

Haut de page

3 Comments

Des souris et des hommes **

23 décembre 2009 |

des_souris_et_des_hommes_couvpasmalPar Pierre-Alain Bertola, d’après le roman de John Steinbeck. Delcourt, 14,95 €, le 4 novembre 2009.

Lennie et George parcourent les États-Unis des années 30, travaillant aux champs ici ou là, pour quelques dollars. Lennie est un colosse, puissant mais simple d’esprit. C’est George qui veille sur lui, qui entretient ses rêves de tranquillité, tout en le surveillant. Car Lennie est impulsif et ne mesure pas sa force…

des_souris_et_des_hommes_imageLe roman de John Steinbeck, auteur également des Raisins de la colère, brosse le portrait d’une Amérique rurale engoncée dans ses préjugés, coupée de la course folle du monde vers le progrès. Un monde masculin, misogyne et raciste, qui exploite une main-d’oeuvre en déserrance, qui n’a comme seul objectif d’aller claquer son pauvre salaire au bordel le plus proche. Par son unité de lieu (un baraquement de travailleurs saisonniers), Des souris et des hommes propose une galerie de portraits de personnages tristement banals: le « nègre » rejeté de toutes parts, l’épouse désoeuvrée qui tourne autour des mâles, le vieux berger au bout du rouleau… Pierre-Alain Bertola marche dans les pas de Steinbeck pour livrer une adaptation fidèle de son roman, et parvient à en restituer une partie de la force et de l’émotion. Mais il reste peut-être un peu trop en retrait et ne s’approprie pas assez le récit. Son dessin élégant, au lavis noir et blanc, illustre joliment les mots de l’auteur américain, mais a souvent du mal à saisir les expressions des visages, ainsi que les bruits et parfums de la nature environnante. Une adaptation sobre donc, mais sans doute un peu trop.

Achetez Des souris et des hommes sur Amazon.fr

Commentaires

  1. J’ai trouvé l’adaptation très réussie, épurer un texte comme Bertola l’a fait est compliqué et je trouve que son dessin colle bien à l’écriture de Steinbeck. J’ai trouvé que son dessin, tout en nuances et assez « brut », transmettait la poésie présente dans les mots de Steinbeck. Une adaptation n’est jamais aisée, surtout de grands classiques de la littérature, mais celle-ci est vraiment superbe.

  2. J’ai trouvé l’adaptation très réussie, épurer un texte comme Bertola l’a fait est compliqué et je trouve que son dessin colle bien à l’écriture de Steinbeck. J’ai trouvé que son dessin, tout en nuances et assez « brut », transmettait la poésie présente dans les mots de Steinbeck. Une adaptation n’est jamais aisée, surtout de grands classiques de la littérature, mais celle-ci est vraiment superbe.

  3. J’ai trouvé l’adaptation très réussie, épurer un texte comme Bertola l’a fait est compliqué et je trouve que son dessin colle bien à l’écriture de Steinbeck. J’ai trouvé que son dessin, tout en nuances et assez « brut », transmettait la poésie présente dans les mots de Steinbeck. Une adaptation n’est jamais aisée, surtout de grands classiques de la littérature, mais celle-ci est vraiment superbe.

Publiez un commentaire